Juventus, Allegri : "Il faudra être plus agressifs qu'à l'aller"

Commentaires()
Getty
Massimiliano Allegri, le coach de la Juventus, attend un engagement plus important de la part de ses joueurs, mardi contre l'Atletico.

La Juventus de Turin va devoir relever un gros défi mardi soir si elle veut poursuivre son parcours dans la prestigieuse Ligue des Champions. Contre l'Atletico Madrid, les Bianconeri auront à remonter deux buts en raison du faux-pas essuyé en Espagne lors de la première manche. Les leaders de la Serie A mesurent l'importance de cette tâche, mais ils se montrent aussi confiants et surtout très déterminés à l'idée de renverser les Matelassiers.

Massimiliano Allegri, le coach de la Juventus, était présent en conférence de presse ce lundi pour parler de cette empoignade et évoquer particulièrement le plan de bataille des siens. "Demain (mardi, ndlr), nous devons être capables de lire les moments du match. Nous devons aller sur le terrain en jouant avec l'agressivité et l'aide de nos fans, a-t-il lâché. Nous devons donner quelque chose de plus demain. Sortir du côté émotionnel et ne pas geler dans un moment de difficulté et donner à 100%, de sorte que nous puissions sortir du terrain à la fin du match sans regret".

Concrètement, que faudra-t-il faire de plus par rapport à la première manche pour les champions d'Italie ? La réponse du technicien italien : "Chez eux, nous avons eu une bonne première mi-temps mais nous avons ensuite commis l'erreur de penser que nous avions échappé au danger après avoir frappé la barre transversale".

L'article continue ci-dessous

"Etre à la hauteur du rendez-vous"

À l'instar de son homologue madrilène Diego Simeone, qui s'était exprimé quelques heures auparavant, Allegri a aussi tenu à louer l'adversaire et répéter le danger qu'il représente : "L'Atletico Madrid a remporté trois Ligue Europa et a joué deux finales de Ligue des Champions. C'est l'une des équipes les plus solides en Europe ces dernières années. Demain, nous devons être à la hauteur de ce match et nous le serons".

La vigilance sera de mise, et d'un autre côté il faudra aussi profiter de la moindre occasion de faire mal devant car les occasions pourraient ne pas être légion. "Les coups de pied seront très importants, qui sait, Pjanic pourrait même marquer comme à Naples", a prévenu Allegri.

Enfin, pour ce qui est du onze qu'il comptait aligner, l'entraineur bianconero est resté logiquement très discret : "Douglas Costa était présent dans l'équipe, mais il a eu une autre blessure aujourd'hui. Je dois encore décider qui jouera demain".

Fermer