News Résultats en direct
Islande vs France

Islande-France (0-1) - Les Bleus évitent le piège islandais

22:47 UTC+2 11/10/2019
Olivier Giroud Antoine Griezmann France
L'équipe de France a récolté un précieux succès en Islande (1-0), 3 jours avant la réception de la Turquie. Giroud a libéré les Bleus sur penalty.

Depuis le départ ou presque, les Bleus savaient à quoi s'en tenir. Ils se doutaient, dans ce tableau-là, que l'Islande et la Turquie étaient un peu plus coriaces que les autres, pour des raisons différentes. On jurerait donc qu'ils avaient coché ce rassemblement d'octobre 2019 comme un tournant de leur campagne. Et si tout se passe bien, c'est ce qu'on retiendra. 

Ce vendredi soir, dans l'atmosphère froide et austère du Laugardalsvöllur, le plus grande stade d'Islande, ils ont réglé la première partie d'un plan en deux étapes avant un choc en guise de bouquet final qui pourrait dégager l'horizon vers leur prochaine conquête. En dehors du onze de départ, avec le forfait de dernière minute de Kanté venant s'ajouter à ceux de Mbappé, Pogba et Lloris, tout s'est presque déroulé comme prévu : on n'a pas vu grand-chose, pendant un moment. Puis on a vu ce qu'on voulait voir, un tout petit éclair, pour donner du sens et un point final à ce match maussade.

Griezmann, un tout petit éclair dans le désert

La drôle de soirée d'Antoine Griezmann symbolise bien l'affaire. Le Mâconnais traverse une période délicate depuis son arrivée à Barcelone. Cela s'est ressenti dans ses prises de décision, son inhabituel manque de précision. Tout au long de la première période, le numéro 7 des Bleus a cherché l'ouverture en cherchant ses propres sensations, comme sur ce coup-franc mal botté juste avant la mi-temps (43e). Mais même dans le brouillard, c'est encore de lui qu'est venue la lumière, lorsqu'il a obtenu un penalty peu après l'heure de jeu.

Parce qu'il restait sur deux ratés dans l'exercice, il aurait été intéressant de le voir se faire justice, mais ce n'était pas un soir à jouer avec le feu. Pas ici, pas à ce moment-là, pas dans cette enceinte glaciale. Griezmann a donc laissé le ballon à Giroud, qui a assuré sans trembler (0-1, 65e). Tout est alors devenu un peu plus simple pour les Bleus. Car ces Islandais ont une identité et une âme, mais ils manquent cruellement d'idées. Après un rush de Coman, Blaise Matuidi a failli faire le break mais sa reprise a fini sur le poteau (78e). Wissam Ben Yedder, lui, est rentré avec des jambes et de l'audace, se procurant deux grosses opportunités (82e, 90e+5), sans terminer. Bref, on en est resté là. Mais l'essentiel est assuré.

Euro 2020 - Le Portugal s'impose, l'Angleterre surprise

La Turquie, elle, s'est imposée contre l'Albanie sur le fil (1-0). Elle débarquera au Stade de France, lundi, pour une explication aux allures de revanche. Ces Bleus ne brillent pas, mais ils sont prêts.