Gambardella - Toulouse-ASSE : dans l'ombre de Saliba, ces 5 là sont aussi l'avenir des Verts

Commentaires()
L'ASSE, privée de Saliba, affronte Toulouse ce samedi (17h15) en finale de la Coupe Gambardella. Mais les Verts pourront compter sur d'autres talents.

Plus de vingt ans après son dernier titre en Coupe Gambardella, l'AS Saint-Etienne est en capacité de soulever à nouveau le trophée ce samedi (17h15) au Stade de France. Opposés aux Toulousains, vice-champions de France U17 la saison passée, les Verts joueront sans William Saliba (18 ans), retenu par Jean-Louis Gasset ce week-end. Mais, dans l'ombre du défenseur de 18 ans qui a prolongé cette semaine, d'autres éléments prometteurs représentent aussi l'avenir du club forézien.

Tyrone Tormin (29/06/2001, Attaquant)

Les observateurs assidus des équipes de France jeunes le connaissent bien. Passé par les catégories U16 (3 sélections) et U17 (9 sélections), l'international U18 (5 sélections) est un habitué des rassemblements de la sélection tricolore. Il a aussi été l'un des acteurs majeurs du parcours de l'AS Saint-Etienne en Coupe Gambardella, signant notamment un doublé contre le FC Nantes en huitièmes de finale. Selon nos informations, l'ASSE a déjà fait savoir qu'elle voulait poursuivre l'aventure avec son jeune attaquant. Les clubs intéressés par son profil ne manquent pas, en France comme à l'étranger.

Stefan Bajic (23/12/2001, Gardien)

C'est la force tranquille. Un garçon travailleur, élu meilleur gardien du Mondial Montaigu en 2017 et international français passé par toutes les catégories de U16, U17 à U18. Stefan Bajic a même été surclassé en équipe de France U19 pour le Tour Élite le mois dernier. En Terminale S, il vit une vie à 100 à l'heure entre le baccalauréat, les entraînements avec les professionnels et le rythme intense avec son entraîneur, Fabrice Grange. Passé des U17 nationaux à la National 2, le jeune portier est en train de franchir un cap cette saison. Il a récemment prolongé son contrat jusqu'en 2022, avec le rêve de débuter à Geoffroy-Guichard, à Saint-Etienne, la ville où il est né.

Kenny Rocha Santos (03/01/2000, Milieu)

Sans doute le jeune joueur du centre de formation le plus proche de rejoindre William Saliba de manière plus pérène au sein de l'équipe première. Déjà apparu en Ligue 1 la saison dernière, le jeune capverdien a également participé à une rencontre cette saison et figuré à plusieurs reprises dans le groupe stéphanois. Alors qu'il a porté le brassard avec les U19 durant toute la campagne de Gambardella, Kenny Rocha Santos s'entraîne avec le groupe professionnel dont il fait déjà partie intégrante. Grâce à des qualités de percussions évidentes, celui qui a prolongé son contrat jusqu'en 2023 avec l'ASSE a clairement passé le cap et devrait transposer plus régulièrement les aptitudes observées dans le dribble et l'orientation du jeu au niveau supérieur la saison prochaine. À moins qu'un prêt ne soit à l'étude ? L'hypothèse n'est pas totalement à exclure en fonction de la construction de l'effectif à venir. Mais même en cas de départ, les dirigeants stéphanois ne souhaiteraient pas y inclure une option d'achat pour diffuser un message clair : son avenir passe par le Forez. 

Marvin Tshibuabua

Marvin Tshibuabua (08/01/2002, Défenseur)

Difficile de le rater, c'est une vraie force de la nature (1,90m à seulement 17 ans). Marvin Tshibuabua aurait pu signer son contrat aspirant à l'OL où il a joué, mais c'est l'AS Saint-Etienne qui a raflé la mise finalement. Toujours surclassé, celui qui compte une sélection en équipe de France U16 et une sélection en U17 a pris part à six rencontres avec la N2. Il s'est montré performant lors du quart de finale de Gambardella contre le LOSC avant de laisser sa place à William Saliba pour la demie. Appelé à deux reprises dans le groupe professionnel sans entrer en jeu (Nice et Dijon), il sera titulaire samedi. L'un des plus jeunes joueurs sur le terrain.

Bilal Benkhedim (20/04/2001, Milieu offensif)

Il s'est signalé aux yeux des supporters des Verts il y a bien longtemps mais c'est la signature de son premier contrat professionnel, au mois de février 2018, alors qu'il n'avait pas encore fêté ses 17 ans, qui l'a mis encore un peu plus en lumière. Doté d'une très belle technique, ce meneur de jeu qui peut également occuper un poste excentré est une des grandes promesses du centre de formation stéphanois. Pourtant, tout n'est pas si simple pour le jeune international français U18. Alors que pour beaucoup d'observateurs sa maturité dans le jeu le rend éligible au niveau supérieur, celui qui avait été élu meilleur joueur du dernier Tournoi de Limoges avec les Bleuets a partagé son temps de jeu entre la réserve et l'équipe des U19. Mais preuve que son parcours dans les rangs verts est un sujet de haute importance : Jean-Louis Gasset a tout récemment fait appel à lui face à Nîmes (le 1er avril dernier, il était finalement resté en tribune) puis face à Reims lors de la dernière rencontre de Ligue 1 face à Reims. Avant de retrouver l'équipe de Gambardella ce samedi, Bilal Benkhedim avait donc connu son premier banc dans l'élite. 

Fermer