News Résultats en direct
Coupe du monde U20

France, Lafont : "Je ne me suis pas déçu"

10:24 UTC+2 18/06/2019
Alban Lafont Fiorentina
Fautif lors de l'élimination des Bleus en Coupe du monde des moins de 20 ans, le portier fait le bilan de sa saison en Italie.

Alban Lafont a fait le grand saut l'été dernier. Âgé alors de 19 ans, le portier français a quitté son cocon à Toulouse pour rejoindre la Serie A et la Fiorentina. Auteur d'une première saison mitigée en Italie, le jeune et prometteur gardien a connu une Coupe du monde des moins de 20 ans délicate. En effet, Alban Lafont a été fautif lors de l'élimination de l'équipe de France face aux Etats-Unis dès les huitièmes de finale de la compétition.

Dans une interview accordée à L'Equipe, Alban Lafont est revenu sur la Coupe du monde des moins de 20 ans : "C'est une grosse désillusion. On avait à coeur de faire un grand parcours. Je n'ai pas envie de me trouver des excuses, mais j'ai joué blessé au poignet. Il faut accepter de passer par ces épreuves-là. Est-ce que je prendrais le risque de rejouer ? Oui a 100%. Parce que je suis un compétiteur et qu'un huitième de finale de mondial, ça ne se joue pas tous les jours. J'en assume les conséquences", a admis le gardien de la Fiorentina.

"J'ai l'avenir devant moi"

"C'est sûr que ça n'est pas positif, mais je ne vais pas rester là-dessus. Il faut savoir en tirer les enseignements, ma saison, en toute honnêteté, a été mitigée. Il y a eu un temps d'adaptation. Ce n'est pas évident de changer de club, de culture. J'ai acté que c'était une saison mitigée, j'ai acté aussi que je voulais montrer le meilleur de moi l'an prochain. Je suis déterminé. Non, je ne suis pas déçu, parce que ma saison n'a pas été mauvaise. Je ne me suis pas déçu, mais je suis quelqu'un de très exigeant envers moi-même, je sais de quoi je suis capable et je dois mieux faire", a ajouté l'international U20.

L'ancien portier de Toulouse est conscient d'être très attendu : "D'un côté on me voit toujours comme un jeune gardien précoce, celui qui a commencé à seize ans, et de l'autre, on se dit oui mais il a déjà plus de 100 matches. Moi je me vois avant tout comme un gardien de première division. Après ce que j'ai fait, c'est très bien. C'est compliqué à nos postes de nous imposer jeunes. Je me suis toujours fixé des objectifs élevés, maintenant, oui il y a des attentes. On attend beaucoup de moi. Je n'ai pas le sentiment d'avoir déçu. Les gens sont exigeants, mais moi aussi. J'ai l'avenir devant moi, je continue à bosser".

Alban Lafont est heureux de son choix de carrière : "Ai-je regretté de rejoindre la Fiorentina ? Jamais. La Fiorentina est un grand club, de haut niveau. Cela a été différent de Toulouse. Jusqu'en décembre on jouait l'Europe. On a mal fini. Ce n'était pas notre place, on en est tous conscients. On va tout faire pour replacer le club à sa vraie place. L'année prochaine ? Oui, je serais à la Fiorentina. Il n'y a pas de raison pour ça se passe différemment".