News Résultats en direct
Vidéos

Equipe de France - Raphaël Varane : "Avec Lenglet, c'était facile au niveau de l'entente"

12:56 UTC+2 08/09/2019
Raphael Varane France
Le défenseur des Bleus était associé pour la première fois à Clément Lenglet samedi. Il en a parlé ce dimanche en conférence de presse.

L'équipe de France a dominé largement l'Albanie (4-1) samedi au Stade de France. Parmi les satisfactions de cette belle soirée il y avait la bonne prestation de la charnière centrale Raphaël Varane - Clément Lenglet. Ce dimanche, en conférence de presse, le défenseur du Real Madrid a évoqué cette association et la complicité naissante constatée avec le Barcelonais.

Sa première association avec Lenglet

Raphaël Varane : Ça a été plutôt facile au niveau de l'entente et de la complémentarité. C'est un excellent relanceur, ça s'est plutôt bien passé. On a eu de bonnes sensations, on a bien communiqué, et c'est plutôt positif. (...) C'était plus facile dans la relance parce qu'il y avait beaucoup de mouvement.

Son jeu long

J'ai été en réussite, et c'est tant mieux. Je suis plutôt à l'aise avec les deux pieds. C'était un match où il fallait casser les lignes adverses et j'ai essayé de le faire.

La concurrence de l'Islande et de la Turquie

On est focalisés sur nos prochains matches. On a trois points à aller chercher dès mardi. C'est l'objectif. On sait que le rassemblement d'octobre sera important.

L'arrivée d'Areola au Real Madrid

On a pu enchanger un petit peu, bien sûr. Il est très content de venir à Madrid. Il sera très bien accueilli. (...) On ne sait pas ce qui peut se passer dans le foot. On verra s'il arrive à jouer régulièrement à Madrid. Je connais ses qualités. Il a des cartes à jouer et j'espère pour lui qu'il  va faire une bonne saison. Il est prêt pour. Il a confiance en ses qualités. On va faire en sorte qu'il se sente bien là-bas.

La 100e des Bleus au Stade de France mardi

Ce stade est très important pour nous. Il y a eu de grands matches ici. Je me rappelle de grandes ambiances. C'est chez nous. On est contents d'avoir ce stade. Je pense à l'Euro 2016, à 98 notamment. On sent un grand soutien de nos supporters et on est très heureux de jouer dans ce stade.

Kingsley Coman

Je l'ai vu bien physiquement. Bien dans sa tête aussi. C'est un garçon déterminé, qui a de gros objectifs. Il est sur la bonne voie, j'espère qu'il va continuer comme ça parce que c'est un joueur de grand talent.

Se méfier d'Andorre

Il faudra être sur nos gardes. On aura plus le ballon que notre adversaire, mais il faudra en faire bon usage. Il n'y a aucun match facile au niveau international. On aura un adversaire qui ne va rien lâcher. On sait à quoi s'attendre et il ne faudra pas tomber dans l'erreur de la facilité.

Benjamin Quarez, à Clairefontaine.