Coupe de la Ligue - Samuel Kalu, le nouvel atout des Girondins pour la Meinau

Commentaires()
Getty Images
Suspendu samedi en L1, l'ailier nigérian est devenu depuis un mois le leader de l'attaque girondine. Il sera attendu pour cette demi-finale (18h45).

En l'escape de cinq jours, les Girondins vont donc se confronter à deux reprises à Strasbourg à l'extérieur. Dans une Meinau à guichets fermés, les hommes du tandem Bedouet-Ricardo ont perdu la première manche (0-1) en Ligue 1 samedi dernier et doivent désormais composer avec ce revers pour leur demi-finale de Coupe de la Ligue, prévue ce mercredi soir (18h45), encore une fois dans un stade plein. Une donnée pourrait cependant bousculer les certitudes puisque les Girondins vont retrouver Samuel Kalu, suspendu lors du dernier match de championnat.

L'ailier nigérian, souvent irrégulier depuis son arrivée en provenance de La Gantoise (D1 belge) l'été dernier semble avoir trouvé la bonne formule dans son jeu. Lors de ses six dernières apparitions toutes compétitions confondues, il a été impliqué sur quatre buts (trois réalisations + une passe décisive). Un bilan positif pour les Girondins qui sont à la peine offensivement ces derniers temps, alors que François Kamano a été perturbé par un possible transfert, que Karamoh est inconstant et que le duo Briand-Cornelius n'offre pas assez de garanties.

Bedouet : "On apprend encore à le connaître"

"Plus il joue et mieux il se sent, notait récemment Éric Bedouet. Il reste relativement jeune (21 ans), donc on apprend encore à le connaître, il commence encore chez nous." Recruté pour 8,5 millions d'euros,Samuel Kalu a dû rapidement endosser le rôle délicat du remplaçant de Malcom, après la signature du Brésilien à Barcelone en juillet dernier. Ce dernier avait développé des automatismes offensifs avec Youssouf Sabaly que le natif d'Abia State ne possède pas encore. Dans son rôle de dribbleur capable de coups d'éclats, Samuel Kalu a encore du travail puisque son taux de réussite dans cet exercice est de 38,32% en Ligue 1 (stat Opta).

L'article continue ci-dessous

Samuel Kalu, Bordeaux

Le néo-international nigérian, qui a connu sa première sélection avec les Super Eagles en septembre dernier incarne bien l'avenir à moyen terme des Girondins, qui misent de plus en plus sur un projet d'achat-revent de jeunes talents à fort potentiel. Un modèle appliqué à Porto, à Monaco et à Lille plus récemment. "Je l’ai vu jouer avec Bordeaux et il était bon, indique Gernot Rohr à son sujet Cependant, il y a encore un petit peu de travail à faire pour lui afin de remplacer Victor Moses (Chelsea)."

Joueur intéressant sur le terrain, Samuel Kalu l'est aussi dans le vestiaire des Girondins. Malgré la barrière de la langue et son apprentissage progressif, ce timide de nature essaye de s'intégrer le plus possible à sa nouvelle équipe et apporte même son aide quand il le faut, à l'image de la signature de Josh Maja. Lundi, le jeune attaquant anglais indiquait que Kalu l'avait pris sous son aile. "Je l'ai rencontré dimanche, c’est un joueur très sympathique et drôle. Tout le monde m’a très bien accueilli", témoignant le buteur venu de Sunderland (D3 anglaise) et d'origine nigérianne. Une connexion "Super Eagles" qui pourrait bien ravir les Girondins et ses supporters prochainement en match.

Fermer