Cardiff condamné à payer 6M€ à Nantes pour Emiliano Sala

Commentaires()
Getty
La FIFA vient d’ordonner au club gallois de Cardiff City de verser un montant de 6M€ à Nantes dans le cadre du transfert du regretté Emiliano Sala.

Environ huit mois après la disparition d’Emiliano Sala, les hautes instances du football international ont enfin tranché en ce qui concerne le litige qui oppose le FC Nantes, le club vendeur, et Cardiff City, le club acquéreur.

Sala était décédé tragiquement dans un accident d’avion le 21 janvier dernier en compagnie du pilote qui le transportait au Royaume-Uni. Ce transfert s’est conclu sur la base d’une indemnité de 17M€. Mais suite au malheureux drame, les dirigeants gallois ont contesté l’opération et ont refusé de signer le chèque. Le patron des Bluebirds a justifié cette démarche en indiquant qu’il y avait des failles contractuelles, et aussi tenté de faire condamner Willie McKay, l’agent de Sala.

Le FC Nantes avait alors saisi la FIFA pour réclamer la totalité du paiement de transfert. Et le club français vient d’obtenir gain de cause, puisque Cardiff va devoir payer une première partie de cette somme, et qui s’élève à 6M€.

L'article continue ci-dessous

« Lors de sa séance du 25 septembre 2019, la Commission du Statut du Joueur de la FIFA a établi que le Cardiff City FC devait payer au FC Nantes la somme de EUR 6 000 000, correspondant au premier versement dû dans le cadre de l’accord conclu entre les parties le 19 janvier 2019 pour le transfert du joueur Emiliano Sala – décédé le 21 janvier 2019 – du FC Nantes au Cardiff City FC », a fait savoir le communiqué de la FIFA.

Si l’un des deux clubs n’est pas d’accord avec ce verdict, il a dix jours pour saisir le Tribunal Arbitral du Sport.

 

Fermer