Bordeaux-PSG : Il n'y a pas de « cas Ben Arfa » selon Gasset

Hatem Ben Arfa
Getty Images
Jean-Louis Gasset, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux, refuse d'accabler Hatem Ben Arfa, peu performant depuis plusieurs semaines.

Mercredi, à 21h00, les Girondins de Bordeaux reçoivent le PSG. Et s'il n'est jamais aisé d'affronter le PSG, cela l'est encore moins lorsque l'on traverse une mauvaise passe. Les Girondins ont en effet perdu six de leurs sept derniers matches toutes compétitions confondues ! Et la seule exception est un piteux match nul contre l'OM alors que Bordeaux jouait à onze contre neuf…

Alors forcément, en ce moment, Jean-Louis Gasset est un peu chafouin lors des conférences de presse, d'autant plus que sa gestion de Ben Arfa, laissé sur le banc des remplaçants contre Metz, a fait beaucoup de bruits : « Vous citez un nom à chaque fois. Vous citez De Préville, vous citez Ben Arfa. Ils sont dans les 18 demain. Ne rentre en compte que les prestations. C'est mon choix après, de dire s'il est en forme, pas en forme, il est bien dans sa tête, il est mal dans sa tête, pour chaque joueur. Et après, j'essaie de faire l'équipe la plus cohérente possible. Il n'y a pas de cas spéciaux. On parle de nous, ensemble. »

L'article continue ci-dessous

Arrivé l'été dernier à Bordeaux, Ben Arfa est la star de l'équipe et après de bons débuts, il s'est éteint progressivement. Avant la réception du PSG, « HBA » totalise seulement 2 buts et 4 passes décisives en 18 matches de Ligue 1. Un bien maigre rendement pour un joueur talentueux.

Jean-Louis Gasset espère d'ailleurs que la rencontre face au PSG sonnera le réveil de ses troupes : « J'ai besoin de tout le monde, a expliqué Jean-Louis Gasset. J'essaye de leur faire comprendre que l'individuel ne prend pas le pas sur le collectif. Tout le monde a intérêt à faire une bonne fin de saison. Il reste onze matches. Tout le monde a intérêt. Ce qu'il nous manque, ce sont des joueurs qui ont le goût du sacrifice. »

 

Fermer