Arsenal, Saliba : "Arteta m'a jugé sur deux matches et demi"

William Saliba Arsenal 2020-21
Getty
Prêté à Nice cet hiver, le jeune défenseur central persiste et signe, il n'a pas eu sa chance à Arsenal.

Six petit mois et puis s'en va. Voici comment résumer jusqu'à présent l'aventure anglaise de William Saliba. Acheté par Arsenal à l'été 2019 à l'AS Saint-Etienne à la demande d'Unai Emery, alors entraîneur des Gunners, le défenseur central avait été prêté une saison supplémentaire à son club formateur afin de prendre davantage d'expérience avant de faire le grand saut vers la Premier League. Mais entre temps, Unai Emery a quitté les Gunners au profit de Mikel Arteta.

Arsenal, Saliba "blessé" par le manque d'occasions de jouer en équipe première

Si William Saliba a continué de progresser à Saint-Etienne, il a connu un dur retour sur terre cet été à son arrivée à Arsenal. En effet, le jeune défenseur français n'a que très peu jouer chez les Gunners, pour ne pas dire pas du tout. Pas la moindre minute à son actif en Premier League, de nombreuses apparitions avec les U-23, un manque de confiance criant de la part de son entraîneur, et six mois plus tard, William Saliba faisait déjà ses valises.

Désireux d'avoir davantage de temps de jeu, William Saliba a été prêté à Nice cet hiver. Et désormais, il vide son sac à chaque question posée sur ses six premiers mois à Arsenal. Dans une interview accordée à RMC Sport, William Saliba a une nouvelle fois fait des reproches à Mikel Arteta, l'entraîneur d'Arsenal, qui ne lui a jamais donné sa chance avec l'équipe première, au plus grand regret du défenseur central de 19 ans.

"Je m'entrainais seul"

Mikel Arteta

"Après la petite expérience que j’ai eue, je pense que quand tu signes dans un club, c’est mieux de partir tout de suite. C’est le coach Emery qui m’avait recruté, mais c’était Arteta quand je suis arrivé. Quand je suis arrivé là-bas, ils terminaient leur championnat, je ne m'entrainais pas avec eux. Cela faisait presque cinq-six mois que je ne m’étais pas entraîné. Le groupe est parti en vacances, je m’entrainais encore tout seul", a expliqué le joueur d'Arsenal.

L'article continue ci-dessous

Ligue 1 - Monaco enchaîne, Nice et Montpellier à la relance

"Et quand ils sont revenus, j’ai eu une semaine avec le groupe. On a enchaîné deux-trois matchs amicaux, mais je n’avais pas le rythme. Il fallait que j’enchaîne, mais le coach m’a jugé sur deux matchs et demi. J’aurais préféré qu’il me fasse encore jouer pour que je prenne le rythme, mais non, il m’a dit que je n’étais pas prêt. J’aurais souhaité qu’il me donne une chance", a ajouté l'ancien défenseur de l'AS Saint-Etienne.

Son début d'aventure raté à Arsenal n'a visiblement pas entamé la confiance qu'il avait en lui. En effet, si William Saliba n'a pas joué durant la première partie de saison chez les Gunners, il enchaine depuis son arrivée à Nice. Auteur de prestations rassurantes malgré les déboires de Nice, William Saliba en profite pour se remettre en état de marche et continuer sa progression au sein d'une jeune équipe et d'une défense centrale tout aussi jeune qu'il forme avec Jean-Clair Todibo, qui lui n'ont plus n'a pas eu sa chance dans son club, le FC Barcelone.

 

Fermer