Ligue 1 - Monaco enchaîne, Nice et Montpellier à la relance

Aleksandr Golovon Nimes Monaco Ligue 1 07022021
Getty
Septième victoire d'affilée pour l'ASM à Nîmes. Nice, Montpellier et Saint-Étienne l'ont également emporté dans ce multiplex de Ligue 1.

Un multiplex très plaisant ce dimanche après-midi avec plusieurs scénarios fous. Porté par un Golovine auteur d'un triplé et d'une passe, Monaco reste intenable tandis que Nice et Montpellier ont renoué avec la victoire. Enfin, l'AS Saint-Étienne confirme son regain de forme en arrêtant Metz.

Nîmes-Monaco 3-4

Le match totalement fou de l'après-midi entre des Monégasques qui ont remporté six victoires en 2021 et des Nîmois dans le dur et séparés de leur entraîneur Jérôme Arpinon cette semaine ! Deux buts en un quart d'heure de Golovine pour fêter sa titularisation - dont une superbe demi-volée en se couchant pour le premier - suivis d'un but refusés à Ben Yedder pour un court hors-jeu, et on pensait Nîmes parti pour passer un triste moment.

Sauf que les Crocos reviennent grâce à Deaux d'abord à la suite d'un véritable numéro de Ferhat dans la surface. Le facteur X nîmois qui est ensuite à la conclusion après une frappe sur le poteau de Ripart. Deux équipes qui se sont procuré pléthore d'occasions avant la pause, sifflée sur un score de 2-2.

Mais malheureusement pour Pascal Plancque et ses hommes, le héros du jour était russe puisque Golovine signe un triplé sur coup-franc et une passe décisive pour Volland pour offrir la victoire à Monaco malgré le superbe coup-franc d'Eliasson. Tout va bien dans la Principauté.

Nice-Angers 3-0

Enfin le sourire pour les Aiglons, qui n'ont gagné qu'une fois depuis le début de l'année et perdu Jeff Reine-Adelaïde en raison d'une grave blessure cette semaine. Nice qui prend rapidement l'avantage sur un coup de chance avec cette tête en retrait de Doumbia qui surprend Bernardoni et termine en contre son camp.

Myziane Maolida, bien servi par Lees-Melou y va de son but quelques minutes plus tard, avant que Saliba ne trouve la transversale de la tête sur corner. Pas vraiment dans le coup, Angers ne reviendra jamais et encaisse même un troisième but signé Amine Gouiri à dix minutes du terme.

Montpellier-Dijon 4-2

Le froid puis le chaud. Dans le dur depuis plusieurs semaines, Montpellier s'est montré assez quelconque dans le premier acte, avant de prendre le dessus au retour des vestiaires. Coulibaly avait pourtant mis les Bourguignons devant sur corner dès l'entame de la rencontre.

Mais Laborde et consorts ont renversé le sort du match en quelques minutes, d'abord grâce à un doublé de l'ancien bordelais puis une rélisation de Téji Savanier. Le pauvre Coulibaly est lui expulsé pour un deuxième jaune après une faute sur Wahi.

L'article continue ci-dessous

Dijon qui réduit finalement le score pour l'honneur sur un penalty concédé par Savanier et transformé par Moussa Konaté. La fin du match ? Eh bien non, puisque c'est Skuletic qui surgit dans les derniers instants pour sceller la victoire des Héraultais sur un coup-franc remisé par le grand bonhomme du jour : Gaëtan Laborde.

Saint-Étienne-Metz 1-0

Les Verts vont mieux, fin de série pour les Grenats. Une rencontre jouée sur un coup-franc de Hamouma au quart d'heure de jeu, mis au fond par Boye après deux poteaux.

Le défenseur messin aura l'opportunité de se rattraper en égalisant en deuxième période, mais il est trop court derrière la déviation de Maïga. Première défaite de l'année pour les hommes de Frédéric Antonetti.

Fermer