Angers - Flavien Tait suivi par l’Olympique Lyonnais

Commentaires()
Getty
Auteur d’une saison plus que convaincante avec Angers, Flavien Tait se trouverait dans le viseur de l’OL, qu’il affronte ce vendredi.

Cette saison, il est difficile de passer à côté de Flavien Tait (26 ans) lorsqu’on regarde un match d’Angers. Sur l’aile gauche, le joueur du SCO fait souvent la misère aux défenses adverses grâce à son habileté balle au pied. On ne peut plus technique, le milieu offensif serait même surnommé "Taitinho" depuis son passage à Châteauroux (2012-2016), comme il l’a révélé ce vendredi à L’Équipe, et ce sobriquet l’aurait poursuivi jusque chez l’actuel 12e de Ligue 1.

En plus de sa capacité à déstabiliser les défenses adverses sur une feinte de corps ou un double-contact, Tait parvient également à se montrer décisif avec 4 buts en championnat depuis le début de saison, mais surtout 6 passes décisives, soit autant que Neymar, Kylian Mbappé, Wahbi Khazri ou encore Dimitri Payet.

L'article continue ci-dessous

Plutôt pas mal pour un joueur qui évoluait encore en National trois saisons auparavant. "J'essaye d'apporter ma qualité de passe, ma percussion, mon jeu entre les lignes, tout en étant décisif, a-t-il expliqué à nos confrères. J'ose des choses que je n'aurais pas essayées avant. Franchir un cap, ce serait m'améliorer dans la finition."

Car lorsqu’il s’agit de conclure les actions, Tait choisit bien son moment. Début mars, il avait fait très mal à l’AS Monaco (2-2) en inscrivant un doublé, avec un but marqué en soliste au terme d’un joli rush. Tant de qualités qui poussent l’Olympique Lyonnais à suivre ses performances avec attention, selon les informations de L’Équipe.

Sous contrat jusqu’en 2022, le milieu offensif angevin plaît également à plusieurs formations étrangères comme le Betis Séville, Villarreal, l’Espanyol Barcelone ou encore l’Eintracht Francfort, qui s’est qualifié ce jeudi pour les demi-finales de la Ligue Europa. Il semble donc peu probable de voir Tait briller sous le maillot du SCO la saison prochaine. Enfilera-t-il celui de l’OL ? Ce vendredi, dans le cadre de la 33e journée de L1, Angers se déplace justement au Groupama Stadium… À bon entendeur.

Fermer