Monaco-Porto (0-3) - Lemar trop en dedans, Falcao muselé : les notes monégasques

PartagerFermer Commentaires
Battus dans les duels par une équipe de Porto solide et efficace, les joueurs de l'AS Monaco n'ont pas su développer leur jeu.

Malgré un Benaglio héroïque sur plusieurs arrêts, l'AS Monaco a concédé une lourde défaite (3-0) face à Porto lors de la seconde journée de la Ligue des champions. Les cadres monégasques ont échoué à mettre en place le jeu fait de vitesse que souhaitait Leonardo Jardim. 

Les 3 choses à retenir de la défaite monégasque

Benaglio : 5/10

Il ne peut rien sur le but d'Aboubakar qu'il s'était employé à empêcher grâce à un superbe double arrêt. Pas inquiété outre-mesure à part les actions des 3 buts. Pour le dernier, il s'incline une nouvelle fois sur un second ballon repoussé.

Djibril Sidibé : 3/10

Le latéral a souffert face à Brahimi qui a souvent trouvé l'espace dans son dos. En difficulté également dans le 1 contre 1 tandis que son apport offensif a été insuffisant malgré quelques belles combinaisons avec Ghezzal.

Kamil Glik : 4/10

Il a globalement contrôlé Aboubakar dans le duel et s'est montré bon dans l'anticipation pour renvoyer les longs ballons adverses. Plus en difficulé dans la lecture du jeu lorsque Monaco évoluait un cran plus haut.

Jemerson : 4,5/10

Solide dans le duel face à Aboubakar et Marega qui étaient des clients dans le défi physique. Plusieurs interventions décisives même s'il a un peu pêché à la relance. Tout comme son partenaire, il a manqué de vitesse lorsque les attaques sont parties dans son dos.

Jorge : 3,5/10

Il s'est beaucoup montré et a fait preuve d'une grande disponibilité. Il a cependant souffert face à la puissance de Marega. Porto a beaucoup combiné sur son côté gauche.

Joao Moutinho : 4/10

Son habituelle capacité à prendre le jeu à son compte et à distiller les bons ballons s'est trop faite attendre face à un bloc adverse solide et regroupé.

Fabinho : 5/10

Beaucoup d'activité pour distribuer le jeu. Efficace à la récupération mais il a fait preuve d'un étrange déchet dans la relance en raison d'une nervosité visible.

Rachid Ghezzal : 5,5/10

Le Monégasque qui a le plus porté le danger devant. Sa passe pour Falcao dans l'intervalle (4e) aurait mérité meilleur sort. Ses combinaisons avec Sidibé ont souvent fait la différence en première période. Globalement moins bien en seconde.

Thomas Lemar : 3/10

Rigoureux dans le placement et les efforts défensifs, il n'a pas pesé dans la moitié adverse. Son duo avec Jorge peine à fonctionner et l'international français n'est pas encore tout à fait capable de perturber l'adversaire par ses changements de rythme et sa qualité de passe.

Adama Diakhaby : 2/10

Il est coupable d'une main dans la surface adverse pour son seul véritable fait d'arme de la rencontre. Il aurait dû mieux faire sur un service dans la profondeur de Falcao (29e) mais a beaucoup souffert face à la puissance physique des défenseurs portugais. Remplacé à la mi-temps par Carrillo.

Radamel Falcao : 4/10

Il a touché la barre transversale à la réception d'un des seuls centres exploitables de la rencontre. Le buteur colombien n'a pas pu exister dos au jeu face au bloc adverse, pas plus que dans la surface où il était systématiquement cerné.

Guido Carrillo : 2/10

L'article continue ci-dessous

Entré à la mi-temps pour apporter plus d'impact devant et donner des solutions aux ailiers, il a traversé les 45 minutes sans opportunité. Il ne s'en est pas créé non plus.

Julien Quelen, au Stade Louis II. 

 

Prochain article:
Bayern, Robben fait le point sur sa prolongation
Prochain article:
Antonio Conte remet José Mourinho à sa place
Prochain article:
PSG - Neymar : "Je veux faire pour Mbappé ce que Messi a fait pour moi"
Prochain article:
Bilbao - Aymeric Laporte évoque son absence en Equipe de France
Prochain article:
PSG - Le trio Neymar-Cavani-Mbappé : l'arbre qui cache la forêt
Fermer