Tottenham - Manchester City (2-0), les Spurs matent les Citizens

Commentaires()
Son Heung-min Tottenham vs Man City Premier League 2020-21
Getty Images
Tottenham a fait sensation ce samedi en Premier League en prenant le dessus sur Manchester City.

Le choc de la 9e journée de Premier League, mettant aux prises Tottenham à Manchester City, a tourné à l’avantage des Spurs. Les Londoniens et leur coach José Mourinho ont donné une vraie leçon tactique à leurs opposants en gagnant un match où ils ont eu deux fois moins la possession du ballon et un quart de tirs de moins que les Sky Blues.

En confiance suite à leurs bons résultats récents, les Spurs ont donc fait preuve d’un froid réalisme. Mais, pour autant, le succès arraché était loin d’être galvaudé. Avec leurs moyens et leurs vertus collectives, ils ont complètement fait déjouer les Citizens. Et la cerise sur le gâteau c’est la place de leader dont Kane et ses coéquipiers s’emparent provisoirement après ce succès de prestige.

L'article continue ci-dessous

Dès l’entame du match, les visiteurs ont pu mesurer ce qui les attendait avec un but concédé dès la 5e minute de jeu. Un mauvais alignement de la défense centrale fut profitable à Son Heung Min. Servi en profondeur par Tanguy Ndombélé, le Sud-Coréen s’en est allé battre tranquillement Ederson.

Des Citizens trop brouillons

A 1-0, Tottenham a privilégié la défense pour résister à son adversaire, mais sans pour autant délaisser complètement ses velléités offensives. Ainsi, les locaux ont joué leurs contres à fond, et l’un d’eux a porté ses fruits à la 65e. A peine entré en jeu à la place de Ndombélé, Giovani Lo Celso a assuré le break d’un tir croisé, suite à une brillante passe de Kane. Le match était alors plié.

Goal 50 Revealed: The best 50 players in the world

City a trop manqué de justesse dans cette partie pour espérer s’en sortir miraculeusement vers la fin. Il y a bien eu un arrêt de Hugo Lloris à la 91e mais pas de quoi pavoiser. Au final, les vice-champions d’Angleterre ne peuvent s’en vouloir qu’à eux-mêmes, et aussi un peu à la VAR, avec un but refusé pour Aymeric Laporte en fin de première période pour une main discutable.

Fermer