Tottenham-Manchester City 1-0 - Tottenham dompte Man City grâce à Heung-min Son

Commentaires()
Getty
Tottenham a posé un pas dans le dernier carré en dominant Manchester City (1-0) grâce à un éclair d'Heug-min Son en fin de match.

Comme la saison passée, Manchester City croise une autre formation de Premier League sur sa route dans la prestigieuse Ligue des champions. Il y a un an, les Citizens n'avaient pas passé l'obstacle Liverpool. Et après la première manche face à Tottenham, il n'est pas à exclure que ce scénario se répète.

Dès les premières minutes de ce rapport de force, City a pourtant cherché à contrôler le match avec son mode opératoire habituel : une possession de balle importante et un bloc haut. Mais c'est sur une action individuelle de Sterling que les visiteurs auraient pu débloquer la situation, lorsque la frappe du trublion anglais a été contrée de la main par Rose. Après utilisation de la VAR, l'arbitre a désigné le point de penalty. Mais Sergio Agüero, pas spécialement heureux dans l'exercice récemment, a vu Hugo Lloris s'interposer royalement (12e).

 

En plus de faire rugir l'enceinte flambant neuve des Spurs, ce fait de match a complètement relancé l'équipe de Mauricio Pochettino, qui a beaucoup mieux terminé cette première période. Plus incisif, sous l'impulsion de leurs hommes forts (Kane, Alli, Son, Eriksen) et d'un Sissoko très actif au milieu, les Spurs se sont procurés un vrai temps fort qu'ils n'ont pas réussi à fructifier malgré quelques nettes opportunités. Harry Kane, notamment, a vu Ederson s'interposer sur son tir rapidement déclenché après un cafouillage dans la surface (25e). Malgré plusieurs coups-francs intéressants pour les Spurs, le score n'a pas bougé jusqu'à la pause.

Manchester City, de son côté, avait dû se résoudre à contrer - un comble pour une équipe aussi habile dans la conservation du ballon. Le pressing intense des Spurs a longtemps obligé les hommes de Pep Guardiola à user de longs ballons sans grande précision. Et Agüero, de son côté, a tenté de se remettre de son échec en effectuant plusieurs percées en solitaire, conclues par des frappes imprécises (38e, 45e).

L'article continue ci-dessous

La seconde période a démarré sur le même rythme, avec une intensité et une âpreté fortes tout en laissant l'impression que les verrous seraient compliqués à forcer. Harry Kane s'est encore essayé mais le leader offensif des Spurs a buté sur Ederson (50e), avant de laisser sa place après un coup terrible de Delph sur sa cheville. Lucas, qui l'a remplacé, a eu quelques fulgurances. Mais c'est Manchester City qui a ensuite remis le pied sur l'accélérateur. Gabriel Jesus, qui a suppléé un Agüero à côté de ses pompes, a manqué sa reprise de la tête sur un bon centre de Mahrez (75e).

Paradoxalement, Tottenham, au bord de la rupture, a finalement trouvé les ressources mentales et techniques pour débloquer la situation. Mis sur orbite après un très beau renversement de jeu, Heung-min Son a évité la sortie de but avant de repiquer en pleine surface et de déclencher un tir rasant qui a fait mouche (1-0, 79e). Le Sud-Coréen, qui avait déjà inauguré le nouvel écrin des Spurs en championnat, a inscrit au passage le premier but des Spurs en Ligue des champions dans ce stade. Il vaut de l'or, puisque City ne s'en est pas remis. La seconde manche s'annonce palpitante.

 

Fermer