Real Madrid, Dani Ceballos : "J'ai vu que c'était impossible de jouer avec Zidane"

Commentaires()
Getty Images
Dani Ceballos a encore exprimé sa frustration par rapport à la saison passée sous la tutelle de Zinédine Zidane.

Le milieu de terrain Dani Ceballos a la rancune tenace. Après une saison difficile sur le plan personnel, l'ancien Espoir espagnol a encore égratigné le management du Français dans un entretien accordé à Radio Marca.

"Il ne faut jamais baisser les bras parce que mon objectif est de réussir au Real Madrid, comme je l'ai dit. Maintenant, je tente de redonner aux fans ce qu'ils n'ont pas vu. Ce n'est pas une revanche", a-t-il expliqué, avant de développer. "L'année dernière n'a pas été une bonne année pour moi, mais en tant que footballeur, cela m'a donné de la maturité. Peut-être qu'il (Zinédine Zidane) ne savait pas ce qu'un joueur ressent quand il est sur le banc...".

"Je travaillais, en essayant de rendre ses choix difficiles, mais il arrive un moment où vous voyez qu'il est impossible de jouer (...) Quand les semaines passent et que vous ne vous sentez pas important, c'est plus difficile. A un moment je me suis dit la saison est perdue, nous étions à 15 points en Liga et nous n'avions pas la Ligue des Champions, et je n'étais pas dans la dynamique. J'ai demandé pourquoi je ne jouais pas parce que je ne comprenais pas".

Le milieu espagnol a ajouté en avoir discuté avec d'autres jeunes de l'effectif, comme Marco Asensio ou Mateo Kovacic : "Marco m'a dit que ce n'était pas facile les premières annés pour lui, et Mateo voulait partir... Peu de joueurs jouent à Madrid à 20 ans". 

L'article continue ci-dessous

Enfin, Dani Ceballos a confié avoir embauché un entraîneur personnel. "J'embauché un entraîneur personnel en janvier parce qu'il est difficile d'être au top quand on ne joue pas de matches à grosse intensité le mercredi ou le dimanche", a-t-il expliqué, avant de conclure en encensant Lopetegui : "avec l'arrivée de Julen... Tout est différent".

 

 

Prochain article:
Coupe du Roi - Après la défaite 2-0 du Barça, Séville va obliger Messi à sortir le bleu de chauffe au retour
Prochain article:
Mercato - Higuain, Balotelli, Piatek... La valse des attaquants a bien débuté
Prochain article:
Officialisé à Chelsea, Gonzalo Higuain se fait chambrer par les supporters de l'AC Milan avec ses biscuits Nutella
Prochain article:
VIDÉO - Buteur contre Barcelone, Ben Yedder rend hommage à Emiliano Sala
Prochain article:
Coupe de France - Oswald Tanchot (Le Havre) à Vitré : un come-back et des souvenirs plein la tête
Fermer