PSG : Leonardo, Campos, Pochettino... Paris à l'heure du changement

Leonardo PSG 13042021Getty
Il est près de minuit ce samedi soir alors que les joueurs du PSG entament leur tour d'honneur au Parc des Princes. A l'entrée du tunnel près des bancs de touche, quelques membres du staff de Pochettino, des employés du club, sont là pour profiter de la fête. Mais pas Leonardo. 

Le directeur sportif le sait, il ne va pas continuer son aventure avec le PSG et en a été informé par Nasser Al-Khelaïfi. Depuis les tribunes, le Brésilien observe la fête. Certains le décrivent comme tranquille, d'autres perçoivent un homme affecté qui laisse derrière lui un bilan contrasté. 

Certes, il a su faire venir des joueurs qui s'inscrivent dans la durée au PSG (Mendes, Donnarumma, Hakimi) mais il n'a jamais réussi à vendre et se débarrasser des éléments indésirables, à créer la passerelle avec le centre de formation, ni à imposer une sérénité totale autour de l'équipe première. 

Alors que son départ est toujours en discussion, l'arrivée de Luis Campos est actuellement en cours de négociation. Présent à Paris, l'ancien de Lille et Monaco a pris l'habitude de démentir les informations l'envoyant vers certains clubs mais ces derniers jours, le Portugais n'a rien démenti et s'est surtout mis en silence radio.

Son arrivée pourrait se faire dans des fonctions élargies qui iraient au-delà du poste de directeur sportif. A voir quel sera son titre et son rôle.



Pochettino prochain fusible


Avec quel entraîneur fera t-il la paire ? A priori cela ne devrait pas être Mauricio Pochettino. Le technicien argentin, qui était plus affirmatif ses dernières semaines sur sa présence à la reprise, paraissait moins confiant en conférence de presse.

L'article continue ci-dessous

 "J'espère vous voir à la reprise", lâchait-il alors qu'il n'avait passé que quelques instants sur la pelouse du Parc quand les joueurs effectuaient un tour d'honneur. Selon toute vraisemblance, il devrait être l'un des prochains fusibles.

Goal est également en mesure d'affirmer que Zidane ne sera pas le futur entraîneur du PSG. Si des discussions de longues dates existent bien, il a fait savoir depuis un moment qu'il ne prendrait pas le poste. L'ancien coach du Real Madrid fait de l'équipe de France sa priorité. 

Autre changement prévu depuis le début mars, le départ du directeur de la communication et homme de main de Nasser Al-Khelaïfi, Jean-Martial Ribes. Personnage clivant en interne, il avait demandé à partir avant le fiasco de Madrid pour des raisons personnelles. 

Le centre de formation ne devrait pas être en reste non plus. Et l'arrivée probable de Luis Campos va accélérer ce chantier laisser en berne depuis plusieurs années. L'ex-stratège de Porto a déjà pris de nombreux renseignements sur les jeunes du PSG.