PSG, Kylian Mbappé : "Après ma carrière, je suis certain que je finirai sur un banc"

Commentaires()
Dans un long entretien à France Football, Kylian Mbappé a évoqué sa passion pour son métier et ses ambitions pour l'avenir. Extraits.

Kylian Mbappé va souffler sa dix-neuvième bougie mercredi. En un an, le film de sa vie s'est accéléré à vitesse grand V. Joueur phare du PSG après avoir été champion de France à Monaco, le jeune international français mesure le chemin parcouru.

La célébrité

Dans un long entretien accordé à France Football, il est revenu sur son ascension et a clamé ses ambitions. "Le premier jour, celui de ma présentation, j'ai basculé dans une autre dimension. J'avais l'impression de traverser une rivière et de changer complètement de monde. On m'emmenait dans un autre univers, totalement inconnu. J'étais un peu comme un rock star avec tous ces supporters qui t'accueillent et le monde entier présent à la conférence de presse", a-t-il expliqué, avant d'illustrer sa pensée par un constat clair.

"Le fait d'être devenu si vite un bon joueur m'a fait louper plein de choses de la vie classique d'un adolescent normal. Plus tard, je ne pourrai même pas raconter à mes enfants mes bêtises d'ado car je n'ai pas eu le temps d'en faire (...) Les pièges à éviter ? "Toutes les tentations qui rôdent. En fait, vous avez tout mais vous ne pouvez rien faire ! Comme tout est surmédiatisé, il faut faire attention à l'image que l'on renvoie. Comme c'est compliqué de faire admettre que l'on peut gagner beaucoup d'argent mais vouloir aussi s'amuser, alors il faut faire attention. Moi je m'amuse surtout pendant les vacances. Je rattrape toute l'année".

Sa vie à Paris

Le jeune international français savoure son retour dans son Ile-de-France natale. "Je me sens encore plus léger qu'à Monaco. A Paris, le plaisir continue de dominer. Je m'éclate dans cette équipe à pratiquer ce jeu plutôt porté vers l'avant". La passion de son métier revient souvent dans sa bouche, comme quand il affirme : "La vie sans foot ? "Impossible. J'y reviens toujours (...) Le foot, c'est ma vie". Ou encore : "Quand je suis dans la voiture qui me conduit à l'entraînement, je suis toujours de bonne humeur. Un peu comme si je prenais conscience de vivre un rêve un peu éveillé".

Neymar Kylian Mbappe PSG Bordeaux Ligue 1 30092017

Quelles sont ses limites ? Le jeune homme ne se prononce pas. "Je m'étais fait un peu des plans pour ma carrière. Mais comme rien ne s'est passé comme prévu et que je me trouve déjà beaucoup plus haut que je ne l'imaginais il y a encore quelques mois, c'est un peu difficile de se projeter. Où j'en serai dans deux ans ? Franchement, je ne sais pas...".

Les critiques, l'image

Autre chapitre évoqué, le critiques, avec une lecture très particulière. "Quand j'ai commencé à entendre : 'ça fait deux matches que Kylian n'a pas marqué', je me suis dit : 'ah ouais, c'est une attente digne des grands joueurs !'. Il ne faut pas se mentir, on ne met pas autant de pression sur n'importe quel joueur au bout de deux matches sans but, sinon tous les journaux seraient épais, hein ? Alors franchement, quand certains ont commencé à douter et que c'était en train de devenir 'une bombe nationale', moi, ça m'a plu (...) J'accepte le challenge car cela va avec le statut que j'ai envie d'aller chercher".

L'article continue ci-dessous

Enfin, Kylian Mbappé a relativisé les questions d'image, même s'il souligne que cet aspect du métier devient très important à l'époque actuelle. "Parce que j'aligne deux mots pour répondre, je serais super intelligent ? Je trouve ça ridicule. Parce que que quelques-uns ne parlent pas trop bien, les médias sont peut-être contents de trouver un joueur qui s'exprime juste normalement. Mais il y en a plein qui parlent comme moi dans le foot (...) La com, ce n'est que l'enveloppe. Si ton noyau, le terrain, n'est pas bon, la plus belle com du monde ne sert à rien. Si c'est ta priorité de bien communiquer, change de métier et deviens responsable marketing !".

Déjà un rêve d'après-carrière...

Le prodige de Bondy n'est pas prêt de tourner la page du monde du football. Et il l'affirme aujourd'hui, à dix-huit ans : il souhaite devenir entraîneur après sa carrière de joueur. "Après ma carrière, je suis certain que je finirai sur un banc. J'imagine que ce doit être trop dur et brutal d'arrêter du jour au lendemain (...)J'ai même déjà mes petits plans dans ma tête : j'aimerais commencer à coacher dans des clubs où je suis passé, comme à Monaco ou Paris". 

 

Prochain article:
Manchester United annonce accidentellement la nomination en interim de Solskjaer
Prochain article:
Orléans-PSG 1-2 - Thiago Silva, Marquinhos et toutes les réactions en zone mixte
Prochain article:
PSG - Tuchel : "C'est une décision du club qu'Adrien Rabiot ne soit plus avec l'équipe"
Prochain article:
Diaby qualifie le PSG en Coupe de la Ligue (1-2)
Prochain article:
Bologne-AC Milan 0-0 - Milan n'y arrive pas
Fermer