Portrait - Qui est Jean-Clair Todibo, grand espoir de Toulouse et futur joueur du FC Barcelone ?

Commentaires()
Getty Images
Suivi par de nombreux clubs européens, le jeune défenseur central français de 19 ans rejoindra les Blaugrana à la fin de la saison.

Il n’ya guère de doute sur l’identité de la révélation défensive de la saison en France. Jean-Clair Todibo n'avait pas joué de match professionnel avant le début de l'exercice 2018-2019, mais s'est rapidement imposé comme une figure clé de Toulouse sur ces premiers mois. Âgé de 19 ans, il a disputé 10 matches avec le club de la Ville rose, obtenant même son premier but en professionnel en septembre dernier - une égalisation tardive contre Rennes qui a souligné son importance pour l'équipe.

Et pourtant, pour le défenseur central prometteur qui vient de s'engager avec le FC Barcelone, qu'il rejoindra à la fin de la saison, sa carrière aurait pu dérailler avant même d'avoir commencé après avoir été renversée par une voiture alors qu'il n'avait que neuf ans.


Quel est son parcours ?


Todibo est né en région parisienne, où il a passé sa jeunesse. À neuf ans, il n'avait pas encore choisi son sport de prédilection, car il était très impliqué dans le football et le judo. Cependant, un coup du sort aurait pu l'empêcher d'atteindre le sommet dans l'un ou l'autre.

"C'était le 24 mai, j'avais neuf ans à l'époque", a-t-il déclaré à La Depeche. "Je quittais ma maison pour aller au judo, j'ai traversé la route et une voiture m'a renversé. C'est devenu un gros accident. Je me suis blessé aux deux jambes et à la cheville et il y a eu plusieurs fractures."

Il jouait à l'époque pour les Lilas, où l'entraîneur Dylan Greneche surveillait ses progrès. "Nous ne savions pas vraiment s'il jouerait encore au football", nous a-t-il admis. Todibo a ainsi passé un an éloigné des terrains de football. C’est pourtant une expérience de développement du caractère qui lui a été très utile pour sa vie d’adulte.

"C'est un jeune joueur qui a toujours fait preuve de beaucoup de ténacité, et il l'a prouvé à ce moment-là, malgré son jeune âge", précise Dylan Greneche.

Jean-Clair Todibo Toulouse

Todibo, quant à lui, a consigné l'incident au passé. "J'ai encore les cicatrices, mais c'est une vieille histoire", a-t-il déclaré à ce sujet. Il est arrivé à Toulouse en 2016, après s'être forgé une solide réputation de compétiteur alors qu'il était encore jeune en Seine-Saint-Denis.

"C'était le dernier match de la saison et un match nul suffisait pour que les deux équipes montent. Le match s'est terminé 1-1, mais j'ai trouvé Jean-Clair en larmes, en colère. Nous avions gagné la montée en première division, mais un match nul ne lui suffisait pas. Il voulait gagner", a déclaré Greneche.

À cette époque, son rôle de prédilection était au cœur du milieu de terrain, où il proposait un jeu similaire à celui de la vedette de Watford, Etienne Capoue, qui avait connu le TFC pendant une longue période, de 2005 à 2013.

Avec l'équipe des moins de 19 ans, il a été nommé capitaine et son coéquipier Kilian Corredor a dévoilé son profil au site LesViolets.com: "Il parle beaucoup. Il ressemble un peu à un Paul Pogba toulousain."

Il a joué à huit reprises la saison dernière dans l'équipe réserve, mais a eu la chance de montrer son potentiel avec les professionnels en pré-saison. Il était le seul des quatre jeunes joueurs appelés à participer aux stages d’entraînement d’été et a ensuite rapidement intégré le projet de l’entraîneur Alain Casanova, qui cherchait un remplaçant pour Issa Diop, parti à West Ham.


Pourquoi Todibo n'a pas joué les derniers matches du TFC ?


Après un début de saison prometteur, Todibo a été absent face à Amiens, le 10 novembre après avoir été titulaire contre Strasbourg lors du match nul 1-1, le 3 novembre. Le mercredi suivant, le jeune joueur était notamment absent de l'entraînement de l'équipe première mais présent avec celui de la réserve. Le lendemain, la raison en était expliquée.

"La situation et la réalité sont relativement simples", a expliqué le co-directeur général de Toulouse, Jean-François Soucasse. "Le club négocie depuis plusieurs semaines avec le joueur et son entourage pour son premier contrat professionnel. On lui a présenté une proposition de salaire sans précédent dans l'histoire du club - bien au-dessus de celle de Diop et Alban Lafont [qui a signé pour la Fiorentina cet été] pour ne citer que deux cas récents."

Le dirigeant toulousain a précisé la situation du joueur : "Au début de la semaine, Jean-Clair nous a indiqué qu'il ne savait toujours pas dans quelle direction il voulait que sa carrière aille. À ce titre, il travaillera avec l'équipe réserve jusqu'à ce que sa décision soit prise."

Toulouse a justifié sa décision, Soucasse affirmant que "Casanova a besoin de joueurs totalement investis et impliqués dans le défi des prochains matches. Et plus largement, il s’agit de la promotion des joueurs du centre de formation, qui est au cœur de notre projet sportif et économique. Même si la situation actuelle est sans précédent, nous le regrettons tout en espérant que des résultats favorables seront trouvés."

"Mais clairement, tant que Jean-Clair n'aura pas pris sa décision, il restera à l'écart."  Toulouse a ainsi décidé de se passer des services de son jeune défenseur central sur la fin de la première partie de saison, en raison de sa situation précaire. Peut-être que l'officialisation de son départ en Catalogne va changer la donne d'ici la fin de l'exercice 2018-2019.


Pourquoi le choix du FC Barcelone ?


Le 1er juillet 2019, Jean-Clair Todibo sera officiellement un joueur des Blaugrana. Une progression colossale pour un jeune joueur qui ne compte que dix rencontres en Ligue 1 et qui a été mis de côté par Alain Casanova depuis deux mois.

L'article continue ci-dessous

En recrutant libre un joueur avec plein de promesses pour l'avenir, Éric Abidal, le secrétaire technique de Barcelone, espère sans doute reproduire la même réussite que Raphaël Varane en 2011 avec le Real Madrid. Alors âgé de 18 ans, le futur champion du monde 2018 n'avait que 24 matches dans les jambes avec le Racing Club de Lens.

En attendant de rejoindre Lionel Messi, Luis Suarez & cie, Todibo se dit "disponible pour aider ses partenaires", qui visent le maintien en Ligue 1 lors de cette seconde partie de saison. Une main tendue par un joueur écarté depuis plusieurs semaines, comme un signe d'apaisement pour que l'aventure toulousaine se termine le mieux possible.

Prochain article:
Leeds United, Bielsa assume son acte d'espionnage et se défend
Prochain article:
Qui est Eder Militao, le grand espoir brésilien suivi par le Real Madrid ?
Prochain article:
Comment Liverpool peut tirer le meilleur de Naby Keita
Prochain article:
Leeds, Marcelo Bielsa convoque la presse après l'ouverture d'une enquête à son encontre
Prochain article:
Le Barça veut prolonger Jordi Alba
Fermer