Pas de nouveau stade pour le FC Nantes à cause des démêlés judiciaires de Waldemar Kita

Commentaires()
Getty
La métropole de Nantes vient d'annoncer qu'elle se retirait du projet de construction d'un nouveau stade pour le FCN.

Un nouveau stade pour le FC Nantes, l'idée est intéressante et excitante mais elle ne se concrétisera pas dans un futur proche. Alors que les premières démarches avaient été entamées pour que les Canaris bénéficient d'une nouvelle enceinte à partir de 2022, le projet est tombé à l'eau après que la métropole de Nantes a décidé de faire machine arrière et de ne pas vendre la parcelle prévue pour l'enceinte.

Cette volte-face intervient quelques jours après l'ouverture d'une enquête sur la situation fiscale de Waldemar Kita, le président nantais. Ce dernier est actuellement confronté à de nombreux soucis avec la justice. Des soupçons de fraude pèsent sur lui et les perquisitions effectuées la semaine dernière au centre d'entrainement des Canaris ainsi que dans d'autres propriétés appartenant à l'homme d'affaire franco-polonais en témoignent.

Travaux d'entretien maintenus pour La Beaujoire

L'article continue ci-dessous

"Sans préjuger évidemment des suites de cette enquête, il est clair que le projet ne pourra, en tout état de cause, se dérouler dans les délais envisagés, ni dans un climat serein, quelles qu’en soient les conclusions", a indiqué la métropole dans un communiqué, précisant aussi que l'ouverture de l'enquête préliminaire "rend impossible la cession d'un terrain" au profit de Kita.

Tout en écartant le projet d'un nouveau fief pour les Canaris, la métropole a indiqué que les "travaux d’entretien et d’amélioration" de l'enceinte de La Beaujoire, "tels qu’ils étaient initialement prévus" auront, eux, bien lieu.

Pour information, Nantes évolue dans son stade de La Beaujoire depuis 1984. Bien que doté d'une capacité de 44000 places, l'enceinte ne dispose pas de toutes les caractéristiques d'un stade moderne. Une réhabilitation est dans les tuyaux de la municipalité depuis de nombreuses années, mais elle n'a jamais pu être effectuée en raison des couts qu'une telle opération aurait demandé (entre 80 et 100M€). Et c'est pour cette raison d'ailleurs que le stade ne figurait pas parmi ceux qui ont accueilli l'Euro 2016.

Fermer