OM - Alvaro : "Je crois beaucoup en l'équipe"

Commentaires()
Alvaro Gonzalez
Getty Images
Arrivé à Marseille l'été dernier, Alvaro Gonzalez se sent bien sur la Canebière, même s'il regrette le parcours catastrophique en Ligue des champions.

Une victoire convaincante contre Nantes et une place dans le haut du tableau malgré deux matchs en retard. Marseille se sent bien en Ligue 1, alors que son parcours en Ligue des champions est une nouvelle fois des plus compliqués, avec toujours aucun but ni point après quatre journées.

Interrogé dans une interview au Canal Football Club, Alvaro Gonzalez n'a pas caché qu'un tel parcours lui pesait. "Ça fait de nombreuses années que j'attends de participer à la Ligue des champions et c'est douloureux de commencer comme ça", a détaillé le défenseur espagnol.

"C'est dommage parce que j'avais beaucoup d'attentes. Je crois beaucoup en l'équipe, je pense que nous avons une bonne équipe, et en Ligue des champions on n'a pas été à la hauteur. L'objectif maintenant, c'est de retrouver la victoire en Ligue des champions, c'est fondamental pour nous."

Celui qui évolue depuis le début de la saison dernière en Ligue 1 assure en revanche se sentir bien sous ses nouvelles couleurs après avoir été définitivement recruté cet été.

"Pour ce qui est du football, je me sens à l'OM comme chez moi, affirme-t-il encore. Je n'ai peur de rien. Le fait que les gens attendent beaucoup de toi, ça aide.

"Ici on te montre que tu es quelqu'un d'important pour la ville, et si c'est le cas tu dois rendre aux gens ce qu'ils te donnent. Tout ce que je souhaite, c'est qu'on ne m'oublie pas, comme si je n'avais été que de passage. Le minimum que je puisse faire, c'est de ne penser à rien d'autre lorsque je porte le maillot de l'OM."

L'article continue ci-dessous

Enfin, Alvaro Gonzalez revient sur les accusations de racisme de Neymar après le Classique très agité en début de saison, remporté par les Olympiens au Parc des Princes. "Ça a surtout été un moment difficile. On peut dire ce qu'on veut de moi, on peut discuter, mais je pense qu'il y a des choses qui doivent rester sur le terrain, surtout concernant des sujets aussi délicats, quand on utilise le mot racisme ou le mot homophobie", déclare l'intéressé.

"Je ne veux plus parler de lui, je pense que Neymar se comporte d'une certaine manière sur le terrain, et d'une autre en dehors [...] Les mots prononcés ne doivent pas être sortis de leur contexte, et surtout il ne faut accuser personne d'avoir prononcé des insultes racistes car cela n'a pas été le cas, des deux côtés.

"Avec toutes les caméras qu'il y a dans un stade, ça se serait su, clairement. Affaire classée donc."

Fermer