Noussair Mazraoui refuse la sélection néerlandaise et opte pour le Maroc

Dernière mise à jour
Commentaires()
Noussair Mazraoui, le prometteur latéral de l'Ajax, vient de décliner la chance qui lui a été offerte de jouer pour l'équipe nationale hollandaise.

À l'instar de ce qu'avait fait Hakim Ziyech il y a quelques mois, Noussair Mazraoui a dit non à l'équipe nationale hollandaise afin de pouvoir défendre les couleurs de son pays d'origine, le Maroc. Le joueur de vingt ans a officialisé ce choix ce mercredi.

"Les Pays-Bas, c'est mon pays et le Maroc aussi. Les gens qui me connaissent savent que je suis fier d'appartenir à ces deux pays, a-t-il d'abord déclaré. Je suis né et j'ai grandi ici, et je me suis souvent demandé ce que ce serait de jouer dans un stade complet avec le maillot orange la semaine dernière, et croyez-moi, ça aurait été bien. En Oranje et avec mes coéquipiers de l'Ajax. Je préférerais jouer pour les deux pays, mais bien sûr je ne peux pas", a poursuivi Mazraoui dans une interview à De Telegraaf.

L'article continue ci-dessous

Mazraoui ne compte que huit apparitions avec l'équipe première de l'Ajax d'Amsterdam. Malgré cette faible expérience, il avait suscité l'intérêt de Ronald Koeman, le sélectionneur des Oranje. Ce dernier avait même pris le soin d'appeler le principal intéressé et le décrire publiquement comme une "sérieuse option" pour le poste de latéral droit.

Le sociétaire de l'Ajax n'a d'ailleurs pas manqué de remercier l'ancien entraineur d'Everton : "M. Koeman m'a présenté le plan qu'il avait pour moi, cela m'a impressionné et je suis très honoré qu'il l'ait fait. Je respecte également énormément M. Koeman, en tant que joueur. Il a eu une carrière incroyable dans l’équipe nationale néerlandaise. Et, en tant qu’entraîneur, il signifie aussi beaucoup pour le football néerlandais. Je le respecte et c'est pourquoi j'ai écouté ce qu'il m'a dit. "

Le choix de Mazraoui a été compliqué en apparence, mais il suit quand même une certaine logique. Le natif de Liederdorp avait déjà effectué trois apparitions avec la sélection Espoirs des Lions de l'Atlas. Dernièrement, il a aussi reçu une convocation de la part d'Hervé Renard, le sélectionneur des A en vue des prochains matches qualificatifs pour la CAN. Une confiance qui a certainement dû peser dans son choix.

Prochain article:
Lewandowski manquera Portugal-Pologne
Prochain article:
Espagne-Bosnie-Herzégovine 1-0, l'Espagne se remet sur les bons rails
Prochain article:
Suisse-Belgique 5-2, la Suisse l'emporte au terme d'un match totalement fou
Prochain article:
À 48 heures du duel contre l'Uruguay, les Bleus se sont entrainés au complet
Prochain article:
Griezmann explique pourquoi il a refusé le Barça pour rester à l'Atlético Madrid
Fermer