News Résultats en direct
Sondages et quiz

Neymar - Vous cautionnez l'hostilité du Parc lors de PSG-Nîmes !

19:24 UTC+2 13/08/2019
Banderole hostile à Neymar lors de PSG-Nîmes Olympique (3-0, 1ère j. de Ligue 1) le 11 août 2019
Les ultras ont gratifié Neymar, absent pour PSG-Nîmes, de banderoles et chants insultants. Vous comprenez l'hostilité du Parc des Princes envers lui.

Depuis dimanche soir et PSG-Nîmes (3-0, 1ère j. de Ligue 1), le divorce entre Neymar et le Parc des Princes est consommé.

Le Brésilien a fait savoir par son entourage qu'il souhaitait quitter la capitale cet été, deux ans seulement après son arrivée, pour retrouver l'Espagne et plus particulièrement Barcelone. Pour bien enfoncer le clou, le n°10 a jeté de l'huile sur le feu en expliquant que la célèbre remontada -un traumatisme pour le PSG et ses supporters- constitue à ce jour le meilleur moment de sa carrière. Une communication que les supporters parisiens ne lui pardonnent pas et une situation qui explique l'hostilité d'une partie du Parc dimanche.

D'ailleurs, ces banderoles et chants injurieux, que les dirigeants parisiens n'ont pas condamnés après le match, confortent toutes les parties dans leur position. À commencer par le joueur, qui peut désormais les brandir comme preuves d'une impossible poursuite de sa carrière à Paris.

Goal a souhaité connaître votre avis sur ces manifestations de défiance des fans parisiens envers l'international auriverde. Se justifie-t-elle, au regard de la situation, ou au contraire est-elle déplacée ? Votre réponse est sans appel.

Vous cautionnez les banderoles et les chants hostiles envers Neymar

Sur l'ensemble de nos deux sondages Facebook et Twitter, une majorité d'entre vous comprend et justifie ces manifestations d'hostilité envers le joueur le plus cher du monde (en indemnités de transfert). Ainsi, vous êtes 49% sur Twitter et 62% sur Facebook (où deux choix seulement sont possibles) à cautionner ces banderoles et ces chants.

"Il a suffisamment manqué de respect au PSG, il est tout à fait normal qu'à un moment donné certains supporters lui montrent une certaine hostilité...", déclare ainsi Bertrand. "Je l'aime mais à lui de respecter les clubs dans lesquels il joue...la réaction des supporters est tout a fait normale", ajoute Cédric.

De l'autre côté, vous êtes 38% à considérer que ces insultes étaient injustifiées. "C'était une grosse bourde des ultras qui se sont comportés en imbéciles vraiment", selon Moussa. "Vous croyez qu'il mérite d'être insulté d'hijo de p#t@ ? Cela il le mérite pas, faut sanctionner cela. Le reste, ok, ils sont pas contents. Mais quand Zlatan crachait sur le club, personne ne disait rien", avance Romain sur Facebook.

Certains pensent même que la meilleure réponse ne devrait pas venir des tribunes, mais bien du terrain, à l'image de Ricordeau sur Twitter :

Au vu de la communication de Neymar et de son entourage tout au long de l'été, mais aussi compte tenu des accrocs qui ont émaillé les deux années parisiennes de la star, la réaction épidermique des ultras parisiens n'est pas une surprise. Elle apparaît même "normale", au regard des usages dans les stades de football. Mais toute réconciliation semble aujourd'hui impossible.

Si jamais le transfert de Neymar, vers le Barça ou le Real Madrid, venait à échouer, quel serait l'impact sur la saison du joueur et du Paris Saint-Germain, ainsi que sur l'atmosphère à l'intérieur et autour du club ?

Affaire à suivre.

Cautionnez-vous les banderoles et les chants hostiles envers Neymar dimanche soir au Parc des Princes lors de PSG - Nîmes ?

Mercato – Neymar doit-il aller au Barça ou au Real Madrid ?