Monaco-PSG, une affluence record est attendue au Parc OL

Commentaires()
La belle enceinte de l'Olympique Lyonnais devrait enregistrer une affluence record pour la finale de la Coupe de la Ligue entre Monaco et le PSG.

L'affiche est très alléchante sur le terrain, et elle devrait tenir toutes ses promesses en tribunes. Alors que Monaco et le Paris Saint-Germain se défient samedi pour la finale de la Coupe de la Ligue, le Parc OL devrait enregistrer une affluence record pour ce match.

EXCLU GOAL - PSG-Monaco, Jérôme Alonzo : "Monaco est mieux armé mentalement"

C'est lors du bouillonnant derby entre l'Olympique Lyonnais et l'AS Saint-Etienne que la magnifique enceinte du club rhodanien a enregistré sa plus forte affluence jusqu'alors, en octobre dernier. 57.050 spectateurs avaient assisté à ce match. Un total qui devrait être battu pour la finale de la Coupe de la Ligue entre le Paris Saint-Germain et Monaco, qui devrait réunir 58.000 personnes. La LFP annonce que 12.000 supporters parisiens et 6.000 fans monégasques devraient se rendre au Parc OL, qui devrait aussi être composé de 40.000 personne de Lyon et des alentours. 

"Pour la première fois de l'histoire du football français, une grande finale nationale se déroulera en province", a déclaré le directeur exécutif de la LFP, Didier Quillot, sur le site officiel de la Ligue. "Nous souhaitions aller à la rencontre de notre public et mettre en valeur nos stades construits pour l'Euro 2016. Nous sommes très heureux du succès populaire de cette 23e Finale. Grâce au formidable travail commercial des équipes du Parc OL, le stade sera plein et près des deux tiers du public viendra de la région Rhône-Alpes. Ce pari réussi illustre notre volonté de faire de la Coupe de la Ligue la coupe de l'innovation".

Prochain article:
Saint-Etienne-Lyon 1-2, l'OL remporte un derby renversant
Prochain article:
Barcelone-Leganes 3-1, le Barça enchaîne mais perd Dembélé sur blessure
Prochain article:
Naples-Lazio 2-1, Naples assure l’essentiel
Prochain article:
Milan, Higuain aurait fait son choix
Prochain article:
Nantes, Vahid : "Pourquoi j'ai choisi de titulariser Muani ? C'était lui ou moi"
Fermer