News Résultats en direct
PSG

Mercato - PSG : Donnarumma priorité de Leonardo ?

14:49 UTC+2 12/08/2019
2019-02-26-milan-gianluigi-donnarumma
Le directeur sportif aurait toujours dans l'idée de faire venir le portier de l'AC Milan au PSG afin d'en faire le numéro un au poste de gardien.

"À mon avis, c’est à Alphonse Aréola de démontrer et de franchir le pas. Il doit montrer toute cette responsabilité. C’est important pour nous. Un club comme le PSG est toujours ouvert à trouver des solutions sur le mercato mais nous ne sommes pas seuls. J’ai confiance en Alphonse mais c’est à lui de jouer", a expliqué Thomas Tuchel en conférence de presse avant le premier match du Paris Saint-Germain en Ligue 1 contre Nîmes.

Pas le meilleur moyen de conforter l'international français dans la peau du numéro un au poste de gardien de but et ce malgré le départ de Kevin Trapp, son principal concurrent. Il faut dire que le club de la capitale va selon toute vraisemblance recruter un autre gardien d'ici la fin du mercato, mais le doute subsiste quant à son rôle. Un cador pouvant endosser le rôle de numéro un ou une réelle doublure ne faisant pas d'ombre à Alphonse Aréola.

L'AC Milan a besoin de vendre

Selon les informations de la Gazzetta dello Sport, pour Leonardo il n'y aurait qu'une piste à explorer, celle menant à Gianluigi Donnarumma. En choisissant le portier de l'AC Milan, le directeur sportif du PSG trancherait donc pour offrir un nouveau numéro un à Thomas Tuchel. Malgré le manque d'expérience de l'international italien en Ligue des champions, Leonardo, qui était au sein de l'écurie milanaise encore la saison dernière, le verrait comme le portier capable de mettre enfin un terme aux éternels débats à ce poste au PSG.

Le Brésilien aurait donc un objectif en tête et pas des moindres, convaincre l'AC Milan et son homologue, Paolo Maldini, de laisser partir Gianluigi Donnarumma. Leonardo compterait notamment sur la situation économique du club italien et la nécessité de vendre pour l'AC Milan afin d'entrer de nouveau dans les clous du fair-play financier. Bien évidemment, les Rossoneri n'ont pas envie de vendre leur portier, mais ils pourraient en tirer une belle somme les aidant considérablement à redresser la barre financièrement.

Une chose est sûre, l'AC Milan demandera au moins 50 millions d'euros au Paris Saint-Germain pour lâcher Gianluigi Donnarumma. Alphonse Aréola va vite devoir convaincre ses dirigeants de lui prendre une doublure plutôt qu'un concurrent en brillant lors des prochaines échéances, à moins que son sort ne soit déjà scellé dans l'esprit du directeur sportif brésilien et de l'entraîneur allemand.