News Résultats en direct
Ligue 1

Lyon séduit, Metz surprend…Le résumé de la soirée en Ligue 1

21:01 UTC+1 17/01/2018
Nolan Roux Metz Saint-Etienne Ligue 1 17012018
La soirée de la 21e levée de Ligue 1 a été marquée par le brillant succès de l’OL à Guingamp, et le sursaut de Metz à domicile contre l’ASSE.

En attendant le duel PSG-Dijon, six rencontres de championnat se sont tenues ce mercredi à partir de 19h. Elles ont été riches en buts et en enseignements. Deux équipes sont parvenues à l’emporter à l’extérieur ; l’OL, sur le terrain de Guingamp, et Rennes au détriment de Lille. Le FC Metz a aussi réalisé une très belle opération en dominant l’ASSE. Angers s’est donné de l’air en dominant Troyes, tandis que Toulouse a sauvé le minimum face à Nantes. Enfin, Montpellier a dû se contenter d’un point sur la pelouse d’Amiens.

Amiens-Montpellier : 1-1
Buts :
Konaté (72e) ; Skhiri (34e)

Le MHSC espérait bonifier son bon nul contre l’AS Monaco en s’imposant chez un Amiens mal en point. En vain. Les Pailladins tenaient leur victoire après un but d’Elyes Skhiri, son premier de la saison. Mais, ils ont fini par céder. Les Picards ont stoppé l’hémorragie grâce à leur attaquant sénégalais Moussa Konaté. Pour les promus, ce n’est qu’un point glané mais la combativité dont ils ont fait preuve a de quoi les réconforter en vue des futures échéances.

Angers-Troyes : 3-1
Buts :
R. Thomas (33e, 58e), Cappelle (82e) ; Khaoui (51e)

En difficulté depuis plusieurs matches, le SCO d’Angers s’est bien réveillé. Les hommes de Stéphane Moulin ont fait appel à leurs qualités d’il y a deux ans, à savoir une grande solidité derrière et une efficacité maximale sur les coups de pieds arrêtés. La doublette Thomas Mangani-Romain Thomas a fait beaucoup de mal aux Aubois. Le premier dans le rôle du passeur et le second dans celui du buteur (de la tête). Khaoui avait égalisé pour l’ESTAC mais c’était sans profit notable. En fin de match, le SCO a aggravé la marque par le biais de Capelle. Le stade Raymond Kopa a renoué avec la joie et les jubilations.

Guingamp-Lyon : 0-2
Buts :
Fekir (26e), Aouar (58e)

L’Olympique Lyonnais a confirmé son bon comportement à l’extérieur en dominant aisément Guingamp sur ses terres. Au Roudourou, les Gones n’ont jamais été en danger. Emmené par un Nabil Fekir toujours aussi inspiré, ils ont maté leurs hôtes sans trop puiser dans leurs réserves. Le capitaine a inscrit le premier but, sur une passe de Maxwell Cornet. Quant au second, il a été l’œuvre de Houssem Aouar. L’international espoir a fait la différence après une belle passe en forme de louche de Ferland Mendy. Avec ce succès, l’OL repasse devant l’OM au classement.

Lille-Rennes : 1-2
Buts :
Junior Alonso (41e) ; Lea (85e), B. André (89e)

À cinq minutes près, Lille tenait sa troisième victoire en trois matches sous la houlette de Christophe Galtier. Les Nordistes ont finalement laissé échapper l’ensemble des points mis en jeu. La faute à un fin de partie renversante des visiteurs. Incorporé à la place de Yoann Gourcuff, Léa a soulagé les Bretons au moment où ils n’y croyaient presque plus. Avant cela, et de manière quelque peu flatteuse, le LOSC avait ouvert la marque grâce à Junior Alonso. Ce dernier avait fait mouche sur le premier tir cadré de son équipe, suite à une passe de Benzia. Alors qu’on se dirigeait vers un nul relativement équitable, Rennes plantait un second par l’intermédiaire de Benjamin André. L'ex-ajaccien dernier profitait surtout d’une grosse faute de main de Mike Maignan.

Metz-Saint-Etienne : 3-0
Buts :
Rivière (13e), Dossevi (16e), Roux (77e)

On les croyait au plus mal, les Messins sont en train de revenir en force en cette deuxième partie de saison. L’équipe de Hantz grappille non seulement des précieux points, mais elle séduit aussi dans le jeu. Saint-Etienne l’a mesuré à ses dépens ce mercredi. Au Stade Saint-Symphorien, les Foréziens se sont complètement liquéfiés. Le match était même plié au bout d’un quart d’heure de jeu avec des réalisations de Mathieu Dossevi et d’Emmanuel Rivière. Nolan Roux a ensuite ajouté un troisième à un quart d’heure de la fin. Le score final aurait pu être encore plus conséquent au vu de toutes les occasions qu’ils se sont créées. La mission commando est en marché et l’objectif maintien parait de plus en plus réalisable pour les Lorrains.

Toulouse-Nantes : 1-1
Buts :
Gradel (93e) ; Krhin (19e)

Le Toulouse FC peut souffler. L’équipe de Dupraz a échappé de justesse à un nouveau faux-pas. Opposés à Nantes, les Violets étaient menés à la marque jusqu’à la dernière minute du temps additionnel. Heureusement, leur dernière incursion dans la surface a abouti sur un pénalty et Max-Alain Gradel s’est chargé de le transformer avec succès. Un nul au gout d’une victoire. Pour les Canaris, c’est tout le contraire. Même s’ils n’ont pas été flamboyants, les hommes de Ranieri ont longtemps cru l’emporter suite au but de la tête du Slovène Krhin. Mais, la chance les a cette fois abandonnés.