Low laisse un espoir à Muller, Boateng et Hummels

Mats Hummels Thomas Muller Jerome Boateng Germany
Getty/Goal
Joachim Low, le sélectionneur de l'Allemagne, envisage la possibilité de rappeler dans son groupe les joueurs écartés en 2019.

Thomas Muller, Jerome Boateng et Mats Hummels se sont vus offrir un nouvel espoir en vue d'un retour en sélection allemande. Joachim Low, le patron de la Mannschaft, ayant laissé la porte du Championnat d'Europe ouverte.

Le trio vainqueur de la Coupe du monde a été ignoré pendant de longues périodes alors que l'Allemagne cherche à aller de l'avant avec une jeune génération.

La dernière cape de Muller l'a vu atteindre le seuil des 100 sélections, tandis que les défenseurs de 32 ans Boateng et Hummers en ont 76 et 70 chacun, et il se pourrait qu'ils aient l'occasion de débloquer le compteur à l'occasion de l'Euro qui se profile

Low a déclaré dans un entretien à Kicker lorsqu'il a été interrogé sur le fait de nettoyer l'ardoise pour les stars du Bayern Munich et du Borussia Dortmund: "Boateng joue régulièrement et est bon quand il est en très bonne forme. Hummels a de grandes capacités organisationnelles et peut toujours jouer au plus haut niveau, je n'en doute pas. Le caractère de Hummels et Muller est qu'ils ne supplantent pas les autres. Dans les générations passées, il y avait des joueurs qui assumaient seuls des rôles de leadership et en bloquaient d'autres, mais Muller, par exemple, apprécie [Joshua] Kimmich en tant que moteur, fournisseur d'énergie et motivateur."

Le sélectionneur allemand, qui occupe son poste actuel depuis 2006, a déclaré en mars 2019 qu'il allait regénérer son groupe. Il avait vu une équipe vieillissante échouer totalement lors de la Coupe du monde 2018 et la décision a été prise à ce moment-là d'aller dans une direction différente.

"On doit permettre aux jeunes de faire des erreurs"

Les résultats n'ont pas été aussi positifs que Low le souhaiterait, avec notamment une humiliante défaite 6-0 contre l'Espagne subie la dernière sortie en Ligue des Nations. 

L'article continue ci-dessous

L'Allemagne n'est cependant pas sur le point d'abandonner son projet à long terme, Low ajoutant sur les jeunes qu'il cherche à mettre en confiance: "Ils ont faim et veulent apprendre et l'avenir leur appartient. Mais nous devons leur donner de l'espace et du temps pour se développer et faire des erreurs. Muller, Boateng et Hummels ont également commis des erreurs avant [la Coupe du monde 2014 au] Brésil, ils ne sont pas devenus champions du monde du jour au lendemain."

Low est en train de plancher sur sa prochaine sélection d'équipe, les éliminatoires de la Coupe du monde 2022 contre l'Islande, la Roumanie et la Macédoine du Nord devant être disputés plus tard ce mois-ci.

Ces rencontres feront partie de la préparation de l'Allemagne en vue de l'Euro. La quête de la gloire continentale lancée le 15 juin contre la France avant d'affronter le Portugal et la Hongrie dans le même groupe.

Fermer