Lille-Toulouse 0-0, le LOSC cale à Toulouse et sacre le PSG

Commentaires()
L'équipe de Christophe Galtier n'a pu faire mieux qu'un nul à Toulouse ce dimanche. Un résultat qui offre le titre au PSG.

Le PSG est champion de France 2019. Avant même de jouer son match de ce dimanche contre l'AS Monaco, le club de la capitale s'est assuré mathématiquement la couronne nationale suite au nul du LOSC, son dauphin, sur le terrain de Toulouse. Les Dogues devaient l'emporter pour étirer le suspense ne serait-ce que quelques heures. Mais, ayant laissé beaucoup de plumes la semaine écoulée contre les Parisiens, ils n'ont pu se montrer aussi efficaces offensivement au Stadium.

Face aux Violets, les Nordistes ont bien eu des possibilités pour remporter la mise. A la 62e minute, ils ont même cru être parvenus à leurs fins lorsque Thiago Mendes a trompé la vigilance de Baptiste Reynet sur un tir croisé. Mais, cette réalisation a été invalidée après un recours à la VAR. Et pour cause; le Brésilien avait profité d'un blocage de la main pour se retrouver en position de frappe. À cette occasion lilloise en a succédé une autre dix minutes plus tard quand Pepé s'est présenté seul face au portier toulousain. Pour une fois, l'Ivoirien n'a pas assez appuyé son geste. Enfin, les Lillois regretteront peut-être aussi le manque de spontanéité de Rui Fonte quand il s'est présenté en position idéale pour frapper à l'entrée de la surface (77e).

Le LOSC s'est réveillé trop tard

Avant la pause, le LOSC avait également manqué le coche aux avant-postes, avec notamment un essai non converti de Jonathan Ikoné (32e). Mais, durant ce premier acte, c'est surtout le TFC qui s'était montré menaçant. Au quart d'heure du jeu, le Suédois Jimmy Durmaz a trouvé le poteau sur une belle reprise, et à la 27e, c'est Mathieu Dossevi qui s'est mis en évidence en butant sur Mike Maignan. Enfin, Toulouse s'est aussi illustré en fin de partie avec un tir de Max-Alain Gradel, qui fut dévié sur le poteau par le dernier rempart du LOSC (84e).

Le LOSC n'a donc pas pu prolonger le suspense pour le titre plus longtemps. Mais, il n'y aura assurément personne pour le reprocher aux Nordistes. Parce qu'ils l'ont déjà suffisamment fait avec notamment ce succès de prestige de la semaine dernière, et aussi parce que ce n'était absolument pas son objectif. Très régulière depuis l'entame du championnat, la formation lilloise n'est plus qu'à une victoire d'assurer son retour en Ligue des Champions la saison prochaine.

Fermer