Ligue des champions | PSV Eindhoven – AS Monaco (3-2 a.p.) : L'ASM craque et ne verra pas les barrages

Ligue des champions PSV Eindhoven Monaco 3-2 a.p.Getty Images

Au match aller ce 3e tour préliminaire de la Ligue des champions, à Louis-II, Monaco avait dominé le PSV Eindhoven mais n'avait pu faire mieux qu'un match nul 1-1, un résultat frustrant.

Le retour à Eindhoven a été la copie conforme du match aller et a même été encore plus cruel puisque l'ASM s'est inclinée alors qu'elle a encore dominé le match…

Monaco victime de son manque de réalisme…

Dès la première mi-temps, le ton du match était ainsi donné : Monaco dominait et se procurait plusieurs occasions franches sans trouver la faille (Golovine, 8e ; Volland, 34e ; Ben Yedder, 45e ; Fofana, 45+1e)

De son côté, le PSV Eindhoven ne se faisait pas prier pour ouvrir le score contre le cours du jeu sur sa première véritable occasion. Monaco se faisait d'ailleurs bêtement piéger en oubliant Veerman aux abords de la surface qui trompait Nübel d'une jolie frappe croisée (21e).

A la mi-temps, Philippe Clement, l'entraîneur de l'ASM, changeait ses plans : Volland cédait sa place à Embolo (46e) puis Diatta entrait en jeu (au détriment de Golovine, 53e).

… et de sa malchance : un poteau et une transversale

Ces changements boostaient l'ASM qui se signalait une première fois par Maripan dont la tête heurtait le poteau à la suite d'un coup franc tiré par Caio Henrique (54e).

Quatre minutes plus tard, Maripan profitait d'un cafouillage dans la surface de réparation après un corner pour envoyer la balle au fond des filets, tel un renard des surface alors qu'il joue défenseur !

Euphorique, Monaco continuait de plus belle. Après une frappe puissante de Diatta claquée par Walter Benitez, l'ASM ajoutait un deuxième but par son buteur vedette : Wissam Ben Yedder (70e).

L'attaquant français ajustait d'une reprise de volée Benitez après avoir bénéficié d'un caviar de Gelson Martins.

Obispo décisif, De Jong crucifie l'ASM

On pensait alors que Monaco avait enfin de la réussite. Que nenni… La fin de match allait illustrer à merveille la malchance monégasque…

Après une intervention déterminante d'Obispo devant Embolo qui filait droit au but (88e), le PSV Eindhoven égalisait une minute plus tard par Erick Gutiérrez qui concluait de la tête après un centre de Johan Bakayoko prolongé par Luuk de Jong (89e).

Les deux équipes se retrouvaient ainsi en prolongation et Monaco, décidément maudit, voyait une tête d'Embolo s'écraser sur le transversale (93e).

Bien évidemment, le PSV n'avait pas ce manque de réussite et crucifiait le club monégasque par Luuk de Jong qui plaçait une tête au second poteau (109e).

Pour l'ASM, c'est un début de saison gâché, comme l'année dernière (élimination en barrages contre le Chakhtar Donetsk). Les Monégasques sont reversés en phase de groupes de la Ligue Europa tandis que le PSV affrontera les Glasgow Rangers lors des barrages. Les Ecossais ont éliminé l'Union Saint-Gilloise.