Ligue des champions - Lyon se relance à Leipzig (0-2)

Dernière mise à jour
Getty / Christian Kaspar-Bartke

Lyon va pouvoir souffler un peu. Après sept matches consécutifs sans victoire toutes compétitions confondues, les Rhôdaniens ont souffert mais sont parvenus à s'imposer ce mercredi en Allemagne pour le compte de la deuxième journée de la phase de groupes de la Ligue des champions. Memphis Depay et Martin Terrier ont offert cette victoire à Leipzig (2-0).

Ce sont pourtant les locaux qui se procuraient une première grosse occasion, mais Timo Werner ne cadrait pas sa reprise alors qu'il était seul face à Anthony Lopes (5e). Quelques minutes plus tard une perte de balle d'Upamecano, pressé par Aouar, permettait à Depay d'ouvrir le score.

Dominés, les Lyonnais voyaient Werner pêcher cruellement dans une première période pourtant clairement à l'avantage des joueur de Julian Nagelsmann. L'avant-centre de la Mannschaft effaçait Marçal pour se présenter seul devant Lopes mais frappait au-dessus (23e). Lopes le mettait une nouvelle fois en échec avant que Marcelo ne sauve sur sa ligne une tête de Poulsen (33e).

L'article continue ci-dessous

Malmenés, les Lyonnais rentraient pourtant aux vestiaires avec l'avantage au tableau d'affichage. S'ils revenaient avec de meilleurs intentions, Lopes devait encore s'interposer devant Halstenberg (51e). Poulsen ne cadrait ensuite pas sa tête (53e) et Lyon prenait de plus en plus confiance dans ses contres. Jusqu'à la 65e minute et cette passe d'Aouar qui arrivait jusqu'à Martin Terrier, qui se présentait seul devant Gulasci et ne laissait pas passer l'opportunité de doubler la mise.

Malgré les entrées en jeu d'Emil Forsberg et de Christopher Nkunku, les dauphins de Bundesliga ne parvenaient pas à revenir. Tendus, ils voyaient leur entraîneur adjoint exclu par l'aribitre de la rencontre. La fin de rencontre était marquée par un choc entre Poulsen et Lopes, qui restait un moment au sol avant de reprendre.

Un succès de prestige à quelques jours du derby ce dimanche à Saint-Étienne (21h) pour se relancer également en championnat.