Leverkusen - Bayern (2-4), le Bayern remporte la Coupe

Pour la deuxième année de suite, le Bayern Munich fait le carton plein sur la scène nationale. Après avoir été couronné champion d’Allemagne pour la 30e fois de son histoire, le club bavarois est allé chercher sa 20e Coupe d’Allemagne. Pour cela, l’équipe de Hansi Flick a dû prendre la mesure de Leverkusen à l’Olympiastadion de Berlin.

Le Bayern a vite plié les débats

Les Munichois n’ont pas eu le temps de douter dans cette partie. Au bout d’un quart d’heure de jeu, ils avaient déjà un but d’avance. David Alaba leur a montré la voie à suivre en plantant un magnifique coup franc. Le ton fut donné et les champions d’Allemagne en ont profité pour enfoncer le clou peu après. Serge Gnabry signait le break à la 24e. L’international allemand s’assurait son 20e but de l’exercice sur une frappe à ras de terre.

c43be241339d15fd7a3929b20b01a003db8707af

Sonné par cette première période, Leverkusen a mis du temps pour se redresser. Ce n’est qu’en seconde période, et avec deux changements opérés par le coach Peter Bosz, que cette formation est enfin entrée dans sa finale. Mais, malheureusement pour elle, le Bayern a eu le temps de corser un peu plus l’addition auparavant. A la 59e, le Polonais osait un geste exceptionnel de 25 mètres, avec un tir puissant plein axe. Hradecky, le gardien du Bayern, a été complètement surpris.

Le réveil timide de Leverkusen

C’est Sven Bender qui a ensuite relancé Leverkusen avec une demi-heure à jouer après pour essayer de mettre deux buts. Une mission trop compliquée face à ce Bayern-là. Après la réduction du score, les Bavarois ont mis un point d’honneur à reprendre du poil de la bête et finir solidement et en ayant la maitrise des débats. Juste avant le coup de sifflet final, ils plantaient même un quatrième but (90e). Lewandowski parachevait la démonstration des siens en exploitant une passe latérale d'Ivan Perisic. La réduction du score de Leverkusen à la 94e sur pénalty, signée Kai Havertz, n'était finalement qu'anecdotique.

Sans trop de peines, le Bayern s’est donc adjugé la DFB Pokal au bout d’un parcours sans faute. C’est donc leur deuxième trophée de l’exercice. Et un troisième pourrait suivre en aout prochain. Le cador allemand est toujours en course pour aller chercher la prestigieuse Ligue des Champions. Sa première depuis 2013.