Kombouaré : "Je n’ai jamais rêvé d’entrainer Nantes"

Antoine Kombouare Nantes Ligue 1
Getty
Intronisé à la place de Domenech, Antoine Kombouaré a indiqué qu’il était fier de coacher Nantes, même si ça ne faisait pas partie de ses plans.

Le FC Nantes a un nouveau patron, en la personne d’Antoine Kombouaré. Le Kanak a été intronisé aux commandes des Canaris après la courte parenthèse Raymond Domenech, qui a duré 46 jours seulement. Après plusieurs mois d’inactivité, l’ancien coach de Toulouse est content de replonger, surtout dans un environnement famillier.

C’est à Nantes que Kombouaré a lancé sa carrière professionnelle en 1983. Il y est resté ensuite pendant sept ans avant son départ au PSG. Il existe donc un fort lien entre lui et les Canaris. Pour autant, l’intéressé a affirmé qu’il n’a « jamais rêvé » de coacher ce club, mais qu’il est tout de même « content d’être là ».

« Je suis là pour relever le défi »

Kombouaré n’arrive pas dans les meilleures conditions au FCN, puisque l’équipe reste sur quinze matches consécutifs sans le moindre succès. Cependant, il en faut bien plus pour le décourager car c’est un homme de défis. « J'ai toujours eu la pression, a-t-il indiqué. Elle est importante et j'aime ça, je connais le contexte, je sais avec qui je travaille. J'ai entendu et j'ai lu. Je suis un grand garçon et je sais ce que je fais. Il y a déjà eu deux approches, aujourd'hui, c'est la troisième fois et j'ai décidé de venir. Vous connaissez l'affection que j'ai pour ce club. Je connais très bien la région, j'ai une maison ici. »

L'article continue ci-dessous

Relancé sur ses refus initiaux, le champion de France 1994 a précisé pourquoi il a été d’accord cette fois-ci pour débarquer à La Beaujoire : « Après avoir décidé deux fois de ne pas venir, je viens aujourd'hui. J'ai envie d'aider et de sauver ce club. J'ai très envie (…) Je me suis posé et je me suis dit pourquoi pas. Je suis très heureux d'être là. J'ai mesuré les difficultés que je vais rencontrer et je suis là pour relever le défi. Ce qu'il s'est passé avec les autres entraîneurs, c'est le cadet de mes soucis. J'ai confiance en mon staff mais c'est comme un match, quand je commence, j'ai envie de le gagner. »

« Il faut une nouvelle énergie »

Pour ce qui est des objectifs qu’il s’est fixés, Kombouaré a confié : « Je suis en mission (maintien), si ça marche pas, je m'en vais, explique-t-il. Si on se maintient, j'ai deux ans de contrat derrière. »

A noter que Kombouaré ne vient pas seul à Nantes, mais accompagne d’Yves Bertucci. Et il est aussi à la recherche d’un autre adjoint. Il a expliqué pourquoi il veut faire table rase du passé : "Il faut une nouvelle énergie et ça passe par un nouveau staff avec un nouveau discours et une nouvelle méthode de travail. Ai-je échangé avec Domenech? Je ne consulte pas les gens. Quand je prends une décision, je viens pour voir".

Fermer