News Résultats en direct
France vs Andorre

France-Andorre : Lenglet devant Umtiti, une histoire qui se répète en Bleu

08:04 UTC+2 10/09/2019
Clement Lenglet France
Après avoir poussé Samuel Umtiti sur le banc au FC Barcelone, Clément Lenglet pourrait bien prendre sa place sur la durée en équipe de France.

C'est l'histoire d'une passation de pouvoir qui s'étale dans le temps. Devenu titulaire la saison dernière au FC Barcelone à la place de Samuel Umtiti, Clément Lenglet a profité des blessures de son compatriote pour s'installer dans le onze de départ. Une situation qui se reproduit actuellement en sélection.

Samedi, contre l'Albanie (4-1), Clément Lenglet faisait seulement sa deuxième apparition en Bleu, mais il a assuré pour sa première sortie aux côtés de Raphaël Varane. "Clément est venu avec nous au mois de juin. Il avait fait une très belle saison avec le Barça, il est reparti pareil, confie le sélectionneur. Il a une très grande sérénité, une très grande aisance technique, il n'est pas embêté avec le ballon. Pour la relance et la précision, c'est important. Sans avoir un très grand gabarit, il est efficace dans les duels. Il a du jus, il sait anticiper. C'est un élément qui continue de progresser."

Clément Lenglet n'a certes pas l'expérience de Raphaël Varane et ses 59 caps, mais le duo pourrait avoir de l'avenir. "Ils ont la même aisance technique, une qualité dans la relance. Même si ce ne sont pas des défenseurs qui vont spécialement au contact ou au duel, ils sont performants. Plus ils enchaîneront de matches, plus leur association s'affinera", explique Deschamps. Un regard positif partagé par Varane : "Ça a été plutôt facile [samedi] au niveau de l'entente et de la complémentarité. Clément est un excellent relanceur, ça s'est bien passé. On a eu de bonnes sensations, on a bien communiqué."

"Une question d'adaptation"

Il est certain que Clément Lenglet n'a pas tout à fait le même profil que Samuel Umtiti. Mais son association avec Varane n'amène pas pour autant de changement dans la construction d'équipe. "Ça ne change pas grand chose, reprend Deschamps. Chaque joueur joue avec ses propres qualités. Sam [Umtiti] et Clément [Lenglet] sont deux gauchers. L'association n'est pas identique parce que Sam n'a pas le même profil mais c'est juste une question d'adaptation."

L'un aime davantage le duel que l'autre. En l'occurrence Umtiti. Alors que Lenglet est plus dans l'anticipation. Ce qui n'a pas empêché l'association Varane-Lenglet de fonctionner samedi face à un adversaire peu dangereux tout de même.

Dans les faits en tout cas, Lenglet a l'occasion de refaire le même coup en Bleu qu'au Barça, en poussant Umtiti sur la touche. Ce dernier, absent de la liste de départ puis rappelé pour pallier l'absence d'Aymeric Laporte, blessé, est même déjà reparti. Il a dû déclarer forfait lundi après avoir reçu un coup sur le pied droit à l'entraînement. Une nouvelle tuile pour l'un des symboles du Mondial en Russie, et une porte grande ouverte pour l'ancien Sévillan.

Varane : "Avec Lenglet, c'était facile au niveau de l'entente"