EXCLU GOAL - PSG, l'agent de Juan Bernat monte au créneau : "Hoeness voulait prolonger son contrat"

Commentaires()
Getty
Vicente Fores, l'agent de Juan Bernat, a rétorqué à Uli Hoeness, qui a violemment attaqué le défenseur du PSG dans la presse.

Transféré l'été dernier au PSG en provenance du Bayern Munich, Juan Bernat a fait l'objet de commentaires très véhéments du président du club bavarois, Uli Hoeness.

"Quand nous avons rencontré Séville en Ligue des Champions (la saison passée en quart de finale, ndlr), nous avons failli être éliminés et Bernat en était le seul responsable (le Bayern avait fait 0-0 au retour après l’avoir emporté 2-1 en Espagne, ndlr). Ce jour-là, nous avons décidé de le vendre. Notre bonheur ou notre malheur ne dépendent pas de Juan Bernat. Nous avons toujours une équipe de 16 à 17 joueurs de classe mondiale" , avait lâché le dirigeant lors d'une conférence de presse.

L'article continue ci-dessous

Pour Goal et Spox, l'agent de Juan Bernat, Vicente Fores, est revenu sur cette réaction. Le représentant de l'Espagnol s'étonne de la sortie du président du Bayern, étant donné que ce dernier souhaitait conserver le joueur, selon lui.

"Les déclarations de Mister Hoeness sont très malheureuses. Juan Bernat s'est toujours senti à l'aise pendant ses quatre années au FC Bayern et a trouvé de nombreux amis dans le club et dans le vestiaire. Il n'a que des mots de gratitude pour ce grand club. Mais j'aimerais demander à Monsieur Hoeness ce qu’il pense en faisant de telles déclarations. Parce qu’il y a quelques mois, c’était lui qui voulait prolonger le contrat du joueur de cinq ans", a souligné Vicente Fores.

Depuis ses débuts au PSG, Juan Bernat est une pièce notable dans le dispositif de Thomas Tuchel, qui lui a donné un temps de jeu assez conséquent. 

Prochain article:
Mercato : le PSG à la lutte avec Chelsea pour recruter Paredes
Prochain article:
Lille-Amiens 2-1 - Laborieux mais renversant, le LOSC enchaîne
Prochain article:
Bundesliga - Hoffenheim 1-3 Bayern Munich : les Bavarois débutent 2019 avec le sourire
Prochain article:
Ligue 2 - 21e journée : le leader Metz surpris par Clermont, Auxerre poursuit sa remontée
Prochain article:
Bordeaux - Ricardo compte sur Driss Trichard mais...
Fermer