News Résultats en direct
Euro

Exclu GOAL - Pandev : "La France est la plus forte de tous les temps"

09:39 UTC+2 11/06/2021
GFX Pandev Macedonia
Pour la première fois de son histoire, la Macédoine va disputer une compétition internationale avec l’Euro 2020 avec son capitaine Goran Pandev.

Ce vendredi, à 21h au stade Olympique de Rome, le coup d’envoi de Turquie - Italie marquera le début du premier Euro à se jouer à travers l’Europe. Une idée de Michel Platini qui a été retardée d’une année, en raison de la pandémie du Covid-19.

Ce ne sera pas l’unique première historique puisque le 13 juin prochain à 18h sera également à marquer au fer rouge. Pour la première fois de son histoire, la Macédoine du Nord participera à une compétition internationale.

Vainqueur de son groupe en Ligue des Nations, le pays balkanique avait réussi à se sortir de la phase des barrages en sortant coup sur coup le Kosovo puis la Géorgie.

Pour la première fois depuis ses débuts en sélection, Goran Pandev sera bien là au milieu des Mbappé, Cristiano Ronaldo et autre Harry Kane. L’ancien de l’Inter Milan aura dû attendre ses 37 ans pour vivre pareil moment.

"Cette génération est entrée dans l'histoire. Nous avons eu d'autres joueurs forts dans le passé, mais nous seuls avons réussi à accomplir cet exploit. Et cela, personne ne pourra jamais nous l’enlever, a confié le capitaine macédonien à Goal. Nos ambitions sont grandes, nous espérons bien faire et gagner quelques matchs. L'objectif est de passer au moins la phase de poules."

Ne manquant pas d’ambition malgré l’inexpérience du groupe, la Macédoine veut jouer les troubles fêtes derrière les Pays-Bas. Avec l’Autriche et l’Ukraine dans le groupe C, la tâche sera difficile mais le pays novice ne se fixe aucune limite.

Habitué aux joutes européennes de par son vécu en Serie A (Inter Milan, Lazio) et sa victoire en Ligue des Champions en 2010, Goran Pandev n’est pas impressionné par l’Euro. Il l’est beaucoup plus au moment de parler de l’équipe de France et de son arsenal offensif.

"L'équipe à battre est certainement la France, qui sur le papier est la plus forte de tous les temps, mais un grand Euro nous attend, car il y a beaucoup d'équipes fortes : il y a la Belgique, que j'aime beaucoup, le Portugal, l'Allemagne. Et puis, comme mentionné , l'Italie, qui reste pour moi l'un des grands favoris."

A 37 ans, Pandev veut avant tout profiter avant de peut-être tourner la page de son histoire avec la sélection macédonienne.