Euro Espoirs - Sylvain Ripoll : "Abdou Diallo ? Je préfère avoir des joueurs aptes physiquement, avec des idées claires"

Commentaires()
Getty
Le sélectionneur de l'équipe de France Espoirs a dévoilé ce mercredi la liste des 23 joueurs qui disputeront l'Euro du 16 au 30 juin en Italie.

Les 23 joueurs retenus par Sylvain Ripoll pour représenter l'équipe de France Espoirs à l'Euro (16 au 30 juin) ont été dévoilés ce mercredi. Le sélectionneur a notamment expliqué  l'absence de son capitaine, Abdou Diallo.

L'absence d'Abdou Diallo

"Abdou m'a informé il y a une quinzaine de jours qu'il aurait une intervention chirurgicale non liée au sportif. Cette intervention nécessite une vingtaine de jours de repos, ce qui nous amène à la mi-juin. J'ai jugé que ce n'était pas possible d'avoir Abdou parmi nous pour cet Euro. C'est acté, je préfère avoir des joueurs qui soient aptes physiquement avec des idées claires."

Un message attendu de la part Abdou Diallo ?

"C'est Abdou qui décidera s'il a envie d'envoyer ce message positif au groupe. C'était un élément important de la qualification, j'ai expliqué la situation, mais on va se concentrer sur les 23 qui représenteront l'équipe de France Espoirs et c'est vers eux que va se tourner mon attention."

La première sélection de Colin Dagba

"C'est un joueur qu'on suit depuis pas mal de temps. Il n'avait pas eu le temps de jeu nécessaire pour qu'on puisse le prendre avant. À Paris, ce n'est pas facile, mais ces derniers temps il a pu enchaîner de façon régulière. C'est un joueur frais, dynamique, qui a une polyvalence et des qualités techniques intéressantes."

Et Anthony Caci ?

"J'apprécie sa fraîcheur et son enthousiasme. Il a une intelligence tactique qui lui permet de jouer à différents postes. Il a aussi une bonne qualité technique pour bien relancer le ballon, c'est tout cela qui m'a plu."

Saint-Maximin avec les suppléants

"Il est important de rappeler qu'il n'a participé qu'à un match de qualification sur les dix. On connaît ses qualités. C'est une réflexion d'ensemble, une réflexion sur la complémentarité des joueurs. On fait des choix et ce sont les miens."

Sylvain Ripoll Espoirs

Le retour de Ntcham

"Il revient bien et a toujours été très investi dans la vie du groupe, sur le terrain aussi. C'est un joueur complet, capable d'être actif offensivement et très impactant sur le plan défensif. Il revient en forme au meilleur moment."

Ndombélé, Mbappé, Pavard...

"Les choses sont très claires depuis le départ. La priorité, c'est l'équipe A. Il n'y a aucune ambiguité sur ce point. Didier [Deschamps] et les Bleus ont des matches importants ce mois-là, c'est comme ça depuis le début. J'ai toute confiance dans le groupe que je vous ai présenté. Il a toutes les qualités pour bien figurer."

L'objectif à l'Euro

"L'objectif est clair et en découle pour presque toutes les équipes. Les douze équipes auront le même objectif, qui sera de sortir de la poule pour atteindre les demi-finales. Ce qui signiferait qu'on se qualifie pour les Jeux Olympiques. C'est quelque chose qui fait briller les yeux de tout le monde, et en ce qui me concerne ça résonne fort."

L'importance du groupe

"Les choix peuvent être discutés, je comprends qu'il y ait de la déception chez certains. Des joueurs auraient pu mériter d'y être, mais il y a aussi beaucoup de concurrence. C'est une réflexion d'ensemble avec plusieurs paramètres."

Le capitanat

"Le capitaine sera Lucas Tousart puisqu'il l'était déjà en l'absence d'Abdou (Diallo). Il n'y aura pas de changement à ce niveau-là, mais je pense que dans ce groupe il y a des joueurs qui sont capables d'apporter quelque chose du point de vue du leadership."

Des échanges avec Didier Deschamps ?

"Bien évidemment qu'on échange, mais on n'a pas attendu cette qualification pour l'Euro pour le faire. On a échangé sur tout un tas de paramètres, mais chaque sélection doit aussi avoir son identité. La catégorie n'est pas la même. Beaucoup de choses diffèrent, même s'il y a beaucoup d'échanges."

L'article continue ci-dessous

Sa prolongation de contrat

"Les choses se sont faites naturellement, on a discuté tout au long de ce parcours. [Le président de la FFF, Noël Le Graët] m'a proposé de prolonger l'aventure et je suis très content.  J'ai eu plaisir de découvrir une autre méthode de travail, il faut apprendre à synthétiser ses idées, il y a d'autres aspects à développer. Je me suis complètement épanoui dans ce rôle-là et puisque le président le souhaite, je vais continuer."

Benjamin Quarez, au siège de la FFF.

Fermer