News Résultats en direct
Coupe du monde

Équipe de France - Avec son arrêt miraculeux, Hugo Lloris s'est offert un moment inoubliable en Bleu

08:40 UTC+2 07/07/2018
Hugo Lloris Uruguay France World Cup 06072018
La parade bluffante du capitaine français sur la tête de Caceres a été un tournant décisif lors du quart de finale remporté 2-0 contre l'Uruguay.

"J'ai marqué un but mais Gordon Banks l'a arrêté", disait Pelé en 1970 lors du mondial au Mexique. Ce samedi, Martin Caceres peut s'estimer dans la même situation que la légende du football brésilien avec, à la 44e minute, sa tête bien placée suite à un coup franc de Torreira juste avant la mi-temps. Sur le chemin de l'égalisation, le défenseur uruguayen a été stoppé net par une parade remarquable d'Hugo Lloris, qui a permis aux siens de rester devant lors du retour aux vestiaires, tout en empêchant Diego Godin de reprendre victorieusement derrière.

Un arrêt qui permet de mettre en valeur la Coupe du Monde réalisée jusque-là par le portier de Tottenham, concentré et appliqué hormis les trois buts encaissés face à l'Argentine, où il a joué de malchance. Avant ça, il y avait eu déjà un arrêt remarqué lors de l'entrée en lice des Bleus contre l'Australie. En première période, sur une tête de son propre partenaire, à savoir Corentin Tolisso, Lloris avait déjà dû sauver les meubles à Kazan.

"J’ai pu prendre le bon appui au bon moment"

En zone mixte, le capitaine des Bleus avait bien conscience que son arrêt allait compter dans l'aventure russe qui se poursuivra en demi-finale, contre la Belgique, mardi prochain. "C’est un fait de jeu déterminant. À partir du moment où on avait pris l’avantage, il fallait le garder avant la mi-temps. C’est bien, j’ai pu prendre le bon appui au bon moment, et me relever vite pour gêner celui qui arrivait sur le deuxième ballon. J’ai pu faire cet arrêt qui permet à l’équipe d’arriver à ce résultat final. C’est très bien sur le plan personnel, mais surtout sur le plan collectif."

International depuis 2008, Hugo Lloris a dépassé récemment la barre des 100 sélections en Bleu, rejoignant au passage un cercle très fermé. Apprécié dans le vestiaire, le gardien formé à Nice a pourtant connu des périodes de creux, à l'image de son année 2017-2018 qui n'avait pas été des plus convaincantes, avec plusieurs marques de fébrilité. Cependant ses faiblesses sont bien mises de côté depuis le début de la compétition, tant il assume son rôle de capitaine, en rassurant les siens dans les temps chauds des adversaires.

Un arrêt qui rappelle celui face à l'Allemagne à l'Euro 2016

Ce genre d'arrêt est bien la marque des plus grands, une horizontale digne de Manuel Neuer, le gardien du Bayern adepte de ce type de gestes pour sauver les siens. En parlant d'Allemagne, à l'issue de la rencontre, Antoine Griezmann a fait référence à un match disputé il y a deux ans à Marseille contre cette Mannschaft, lors de l'Euro, pour expliquer que Lloris n'en était pas à sa première parade cruciale. "Ça me rappelle un peu l’arrêt qu’il fait en demi-finale (face à l'Allemagne, ndlr), quand il va la chercher en bas. C’est un grand gardien, voilà, il a peu de choses à faire mais à chaque fois il répond présent."

Face à Hazard, Lukaku, De Bruyne ou encore Mertens, l'ancien gardien de l'Olympique Lyonnais aura encore du boulot en perspective mardi prochain. Avec cette nouvelle sérénité et son statut renforcé au sein de l'effectif de Didier Deschamps, Lloris peut avancer sereinement vers l'une des échéances les plus importantes de sa carrière : une demi-finale de Coupe du Monde.