City - Guardiola a une "bonne relation" avec Mourinho malgré leur rivalité

Pep Guardiola Manchester City 2020
Getty
Les deux entraîneurs se sont farouchement opposés lors de leur passage en Espagne, mais les relations se sont apaisées outre-manche.

L'entraîneur de Manchester City, Pep Guardiola, affirme avoir une "bonne relation" avec son homologue de Tottenham, Jose Mourinho, malgré la rivalité historique entre les deux équipes.

Le duo a été dépeint par les médias comme ennemis jurés lorsque Guardiola était entraîneur du FC Barcelone et Mourinho responsable du Real Madrid. Leur rivalité a été ravivée des années plus tard lorsque le patron catalan a rejoint City en 2016, Mourinho se présentant à Manchester United le même été.

Mais Pep Guardiola affirme que l'animosité entre les deux parties s'est récemment calmée et il se réjouit que l'on accorde moins d'attention aux entraîneurs alors que les deux parties s'affrontent samedi.

"Absolument, je préfère cela, je n'aime pas être sous les feux de la rampe, a déclaré le technicien catalan lors d'une conférence de presse. J'aime faire mon travail, des séances d'entraînement, sans conférence de presse. Le jeu parle de lui-même, mais nous devons le faire. Pour le business, pour la publicité, il faut le faire.

"Je suis un manager, je ne dois pas parler de quelque chose de mauvais à propos des autres managers [ou] clubs. Je suis ici pour parler de football ; c'est pour cela que je suis ici et que je suis devenu manager."

Avant de poursuivre : "Peut-être que vous vous y attendez, ou que vous aimez ça, mais pourquoi devrions-nous avoir une rivalité avec tous les managers que nous rencontrons ? Je suis calme, je préfère ne pas être impliqué. J'ai une bonne relation avec lui, nous pouvons être d'accord ou non, mais ce n'est pas un gros problème.

"Son club est Tottenham, ou avant United, le mien est City. Nous devons gérer notre équipe et nous n'avons pas le temps [pour] d'autres clubs - et nous nous en fichons. La seule préoccupation est ce que nous devons faire [contre Tottenham]."

Jose Mourinho, Pep Guardiola

La tension entre les entraîneurs a commencé lorsque l'Inter de Mourinho a éliminé le Barça en demi-finale de la Ligue des champions en 2010, mais elle a atteint son apogée en Espagne.

L'article continue ci-dessous

Guardiola et Mourinho étaient en concurrence directe pour les titres espagnol et européen et l'entraîneur portugais n'était que trop heureux d'attiser le feu lors de ses conférences de presse.

Bien que Guardiola et Mourinho s'affrontent à nouveau dans le même championnat, les combats entre eux ne sont pas aussi intenses que lors de leur passage en Liga. City est fier d'être en tête du classement de la Premier League, avec cinq points d'avance sur son plus proche adversaire, Manchester United, et avec un match en moins.

L'équipe de Mourinho, cependant, est tombée à la huitième place de la première division anglaise, à 14 points des leaders. Les Citizens sont en pleine forme à l'approche de la rencontre de samedi, puisqu'ils ont remporté 15 matchs d'affilée et restent invaincus depuis novembre, tandis que les Spurs ont perdu quatre de leurs cinq derniers matches.

Fermer