Chelsea-Arsenal 4-1, Giroud et Chelsea survolent la finale de la Ligue Europa

Commentaires()
Getty Images
La finale de la Ligue Europa a tourné mercredi à l'avantage des Blues et de leur buteur français Olivier Giroud. Face à Arsenal, ils se sont baladés.

Finale de la Ligue Europa
Chelsea-Arsenal : 4-1
Buts :
Giroud (49e), Pedro (60e), Hazard (65e s.p., 72e); Iwobi (69e)

La première finale 100% anglaise de la Ligue Europa n'a pas été aussi équilibrée que prévue. Du moins, pas en totalité. Le derby londonien a souri aux Blues, plus fringants et plus efficaces après une première période moribonde. Dans le sillage d'un excellent Olivier Giroud, ils ont étrillé leurs rivaux sur un score sans appel de 4 à 1. Six ans après, ils renouent avec le triomphe sur la scène continentale. La période de disette d'Arsenal ne cesse, elle, de s'étirer.

Une première mi-temps cadenassée

Jusqu'au début du second acte de la partie, il était compliqué de s'avancer sur le vainqueur de ce rendez-vous continental en terre azérie. Les deux équipes se neutralisaient parfaitement, en se montrant très peu inspirés dans la zone de finition. A l'exception d'une frappe non cadrée d'Aubameyang (9e) et d'un tir de Giroud (39e), capté par Cech, il n'y a pas eu de tentatives durant la première mi-temps de la rencontre.

Mais tout a donc changé en seconde période. Et l'instigateur de ce réveil a été Giroud. D'une tête plongeante sur un centre parfait d'Emerson, il a débloqué la situation à la 49e. Celui qui a évolué pendant six ans à l'Emirates Stadium a choisi de ne pas célébrer son but. Mais, il aurait pu, tant celui-ci était important et définissait son parcours et sa carrière. Un buteur mésestimé, mais qui répond toujours présent lors des grands rendez-vous.

Giroud dans tous les bons coups

Giroud ne s'est pas contenté de ce seul but. A la 65e minute, et alors que sa formation venait de doubler la mise grâce à Pedro, il a obtenu un pénalty en se faisant bousculer par Maitland-Niles dans la surface. Très actif aux avant-postes, il a tiré les siens vers le haut, même lorsqu'Arsenal a cru pouvoir se relancer. En effet, Alex Iwobi a redonné de l'espoir aux Gunners avec une volée victorieuse qui a ramené le score à 1-3. Sauf que trois minutes plus tard, Chelsea a repris son avance de trois buts avec son numéro 18 de nouveau impliqué. A l'entrée de la surface, il réalisait un joli une-deux avec Eden Hazard qui fut ponctué par une finition limpide du Belge.

L'article continue ci-dessous

À lire aussi : Les stats incroyables d'Olivier Giroud en Ligue Europa cette saison

4-1, il ne restait alors plus le moindre suspense dans cette partie. La correction a été lourde pour les hommes d'Emery, et elle aurait pu l'être encore plus si Azpilicueta avait transformé sa belle occasion à la 81e. Avec l'énergie du désespoir, Arsenal a bien tenté de se rebiffer vers la fin et terminer sur une bonne note, mais les jambes et le mental ne suivaient définitivement plus.

Au final, Chelsea a donc remporté haut la main cette finale. C'est peut-être sévère pour les Gunners, mais l'issue est logique. Un triomphe qui fait aussi le bonheur de Lyon, qualifié directement en phase finale de la prochaine C1. Pour Arsenal, en revanche, cette défaite est d'autant plus douloureuse qu'elle prive le club d'une participation à l'épreuve reine pour la troisième année consécutive.

Fermer