News Matches
Club Bruges vs Anderlecht

Bruges-Anderlecht : Kompany et ses joueurs victimes d'insultes racistes

15:36 UTC+1 20/12/2021
Bruges-Anderlecht-Vincent Kompany
L'entraîneur des Mauves a dénoncé des insultes racistes à son égard et envers ses joueurs pendant Bruges-Anderlecht.

Dimanche, en Belgique, c'était le « Topper », l'équivalent du « Clasico » Real-Barça mais avec Anderlecht et Bruges.

Entraînée par Vincent Kompany, la formation bruxelloise se rendait sur le terrain du Club Bruges et les deux équipes se sont quittées sur un match nul (2-2).

Malheureusement, ce « Topper » a été gâché par des insultes racistes envers Vincent Kompany. C'est l'entraîneur qui l'a lui-même expliqué après la rencontre au micro d'Eleven Sports : « Je ne vais même pas parler du match. Avec un feeling de dégoût. Parce que pendant tout le match mon staff s'est fait insulter, des injures racistes, mes joueurs et nous le long de la ligne. Pour moi la journée se clôture mal et voilà. […] On ne devrait plus vivre ça aujourd'hui. »

Hélas, Anderlecht a réagi trop tardivement pour faire état de ces insultes dans le rapport du match de l'arbitre. Le journal belge La Dernière Heure rapporte que ses journalistes ont entendu des cris antisémites et homophobes : « Tous les juifs sont des homos », le mot « juif » désignant ici les supporters et joueurs d'Anderlecht.

De son côté, Philippe Clément, le coach de Bruges, a condamné le comportement de ses supporters : « Certains individus n'ont pas leur place dans les tribunes de Bruges. »

Les supporters du Club Bruges traînent une mauvaise réputation depuis un long moment… Cette saison, en Ligue des champions, un supporter de Manchester City a été passé à tabac. Il y a quelques semaines, des cris de singe et des « négros » ont été lancés par cinq ou six supporters brugeois à l'encontre des remplaçants du Standard de Liège.

La saison dernière, lors de la célébration du titre de champion de Belgique, c'est carrément un joueur de l'équipe, le Néerlandais Noa Lang, qui avait proféré une insulte antisémite : « Nog liever dood dans Sporting-Jood » (« Plutôt mourir que d'être un juif du Sporting », en français).