Bleus, Noël Le Graët ouvre déjà la porte à une prolongation de Deschamps

Didier Deschamps Noel Le Graet France
Gettyimages
En fin de contrat après la Coupe du Monde 2022, Deschamps pourrait continuer l’aventure avec les Bleus s’il le désire.

Arrivé à la tête de l’équipe de France après un Euro 2012 en demi-teinte, Didier Deschamps a complètement transformé le visage des Bleus. Nombreux sont ceux à critiquer le jeu pratiqué par les coéquipiers d’Antoine Griezmann pendant bientôt dix ans, mais force est de constater que la formule Deschamps marche. 

Après un quart de finale lors du Mondial 2014, la France reste sur deux finales internationales consécutives. Une perdue à domicile contre le Portugal lors de l’Euro 2016 puis celle gagnée en Russie lors de la Coupe du Monde 2018.

Après avoir été le premier joueur français a soulevé la coupe mondiale en 1998, Didier Deschamps a remis ça, vingt ans plus tard en qualité de sélectionneur. Le tandem qu’il forme avec Noël Le Graët, président de la FFF, marche du tonnerre de dieu et la confiance entre les deux hommes n’est plus à remettre en cause. Le président lui-même voit d’ailleurs en l’ancien coach de l’OM un potentiel successeur à la tête de la fédération.

Seulement, Didier Deschamps n’en a pas fini avec sa mission à la tête des Bleus. Cinq ans après avoir échoué à l’Euro, il compte bien prendre sa revanche malgré une phase de poule compliquée avec le Portugal et l’Allemagne dans le même groupe. 

L'article continue ci-dessous

Ce test européen doit également servir de répétition générale avant la Coupe du Monde 2022 au Qatar. La dernière échéance de Deschamps, dont le contrat se terminera après la compétition ? Pas forcément à écouter Noël Le Graët qui se projette déjà malgré l’incertitude des prochains résultats des Bleus.

"Son contrat court jusqu’au Qatar lors de la Coupe du monde 2022 (21 novembre-18 décembre). Aujourd’hui, si je devais rester président de la FFF et si Didier veut continuer au-delà, bien entendu que je ne serais pas opposé à cette éventualité, a-t-il déclaré au Figaro. Il effectue un tel travail avec les Bleus. Je ne suis pas certain qu’il envisage d’arrêter la sélection dans un avenir proche. Le poste lui va comme un gant, il est heureux (…) Il est toujours courtois, doté d’une belle analyse, c’est agréable de discuter football et de la vie avec lui. C’est un homme très intelligent."

Alors que Zinedine Zidane est annoncé comme le favori pour prendre la succession de Deschamps, l’entraîneur du Real Madrid pourrait bien patienter encore quelques années.

Fermer