News Résultats en direct
Premier League

Arsenal - Tottenham (2-2), les Gunners sauvent le nul dans le derby

19:33 UTC+2 01/09/2019
Pierre-Emerick Aubameyang Arsenal vs Tottenham 2019-20
Mené par deux buts d'écart, Arsenal a eu un gros sursaut d'orgueil au retour des vestiaires pour échapper à la défaite face à son rival honni.

4e journée de Premier League
Arsenal - Tottenham : 2-2
Buts
: Lacazette (45e), Aubameyang (71e); Eriksen (10e), Kane (40e s.p.)

Arsenal n'est pas passé loin d'une fâcheuse humiliation, ce dimanche lors du derby du Nord de Londres contre Tottenham. Fébriles défensivement durant une bonne partie du match, les Gunners se sont retrouvés avec deux buts de retard. Ils auraient pu alors sombrer, mais ont fini par se redresser et aller chercher ensuite un nul qui a presque le goût d'une victoire.

La première période des hommes d'Unai Emery a été globalement ratée et regagner le vestiaire avec seulement un but de moins que leurs opposants s'apparentait presque à un miracle pour les locaux. Sans les interventions salvatrices de Bernd Leno, la partie aurait été très vite pliée. Le gardien allemand s'était notamment interposé devant Heung Min-Son (18e) à 0-1.

Leno a maintenu les siens dans le match, mais il a été aussi fautif. Sur l'ouverture du score, il a relâché le ballon dans les pieds de Christian Eriksen après un tir de Son et c'est ce qui a permis au Danois de lancer les Spurs. En revanche, le 0-2 est pour la pomme de Granit Xhaka. Le milieu suisse s'est rendu auteur d'une faute évitable dans la surface, et Harry Kane s'est donné à cœur joie pour transformer le pénalty.

À défaut d’afficher une maitrise collective et de prendre l'ascendant sur son opposant, Arsenal sait réagir et relancer les débats au moment où on s'y attend le moins. Touchés dans leur amour-propre, les Gunners ont commencé à se rebiffer à l'approche de la mi-temps. Après une première occasion de Nicolas Pépé, sauvée par Hugo Lloris (2-2), Alexandre Lacazette a redonné l'espoir aux siens, avec un tir de près à un bout portant suite à un service de son compère ivoirien.

Les gardiens ont été à l'honneur

Revigoré par cette réduction du score, Arsenal a très bien attaqué le second acte. Et il a alors fallu tout le talent de Lloris pour que Tottenham reste devant à la marque. Le champion du monde a signé un remarquable arrêt devant son compatriote Matteo Guendouzi (56e), avant de neutraliser un tir de loin de Dani Ceballos (65e). Le dernier rempart tricolore a donc retardé l'échéance, mais il a fini par céder.

A la 71e minute, Pierre-Emerick Aubameyang a égalisé pour les Gunners. Le Gabonais a devancé la sortie de l'ancien Lyonnais sur une merveille de passe dans la boite de Guendouzi. Ça faisait alors 2-2, et ça aurait pu faire 3-2 dans la foulée si la réalisation du Grec Sokratis (81e) n'avait pas été annulée par la VAR. Au final, les deux formations ont donc dû se quitter dos à dos. Un résultat somme toute équitable au vu de la physionomie du match.