News Résultats en direct
Ligue 1

Amiens-Marseille (3-1) - Battu à Amiens, l'OM n'y arrive pas

22:44 UTC+2 04/10/2019
Amiens Marseille
L'Olympique de Marseille a poursuivi sa série sans victoire en enregistrant un revers inattendu à Amiens (1-3), ce vendredi soir.

Il faut croire que cet OM version Villas-Boas est une équipe de cycle. Après un démarrage poussif, puis une belle série, le club phocéen est à nouveau dans le creux de la vague. Amiens, son adversaire du soir, semblait pourtant à sa portée. Mais pas grand chose n'a fonctionné au Stade de la Licorne, entre une mauvaise gestion des temps faibles et un arbitrage jugé discutable.

Il faut dire que le club picard est parfaitement entré dans ce rapport de force, en jouant avec ses armes. Idéalement placé après un centre de Kakuta, Aleesami a placé une reprise victorieuse que Mandanda a arrêté... derrière sa ligne (1-0, 12e). C'est le moment que les Marseillais ont choisi pour entrer dans leur match, il fallait bien le faire à un moment ou un autre. Dès lors, la révolte ne s'est donc pas faite attendre.

Benedetto, trop seul dans la tempête

Dix minutes après l'ouverture du score, l'inévitable Dario Benedetto a encore prouvé qu'il n'appartenait à autre chose que la caste des buteurs, avec un enchaînement de haute volée pour remettre les pendules à l'heure (1-1, 23e). Les deux équipes s'apprêtaient à rentrer au vestiaire sur ce score, mais Guirassy a obtenu un penalty après une faute de Caleta-Car, avant de se faire justice et de le tranformer avec autorité (2-1, 42e s.p.). Quelques minutes plus tôt, Valère Germain avait été victime de la même faute dans la surface picarde, mais l'arbitre n'avait pas réagi, et la VAR encore moins...

Le même Guirassy aurait pu donner un avantage encore plus confortable à l'entame du second acte, mais l'ancien Lillois a vu sa frappe s'écraser sur la barre (48e). En face, l'OM est resté dangereux encore et toujours par l'infernal Benedetto, lequel a forcé Gurtner à sortir le grand jeu sur coup-franc (56e).

A mesure que les lignes se sont étirées dans la dernière demi-heure, l'odeur du KO s'est accentuée. Juste après une grosse alerte d'Otero, qui a perdu son duel face à Mandanda (57e), Bouna Sarr, pourtant complètement oublié après un centre au second poteau de Sakai, a manqué sa reprise de la tête (74e). Puis Gurtner a encore sauvé les siens sur une ultime tentative de Radonjic (87e). L'OM a croqué, trop, et l'a regretté quand Mendoza a scellé le succès amiénois dans les arrêts de jeu (3-1, 90e+1). On en est resté là. Amiens tient sa victoire de gala et fait un bond à la 11ème place. L'OM est 6ème avant la suite du weekend...