News Résultats en direct
Amicaux Club

Amical - Le LOSC tombe contre la Roma (2-3)

20:11 UTC+2 03/08/2019
Edin Dzeko Frosinone Roma Serie A
À une semaine de la reprise du championnat, le LOSC de Christophe Galtier s’est incliné avec les honneurs, ce samedi contre l’AS Roma.

Deuxième du dernier exercice de la Ligue 1, le LOSC dispute la Ligue des Champions cette saison. Et ce samedi, l’équipe nordiste a eu un avant-gout de ce qu’allaient être les grandes affiches continentales durant les mois à venir. À domicile, les Dogues se sont mesurés à l’AS Roma. Au bout d’un match très ouvert, les vice-champions de France se sont inclinés 2-3.

Sans Nicolas Pépé ni Rafael Leao, partis sous d’autres cieux, les Nordistes croisaient donc le fer avec le 6e du dernier exercice de la Serie A. Dans cette partie, les Lillois n’ont pas été décevants, mais ils ont péché par manque d’expérience. Alors qu’ils avaient l’avantage au score à la pause, ils se sont écroulés au retour des vestiaires, concédant ainsi un revers évitable.

Un trou d’air en début de seconde période

Timothy Weah avait donné l’avantage aux Lillois dès la 19e minute d’une frappe sous la barre, en profitant d’un tir repoussé de Jonathan Bamba. Une avance restée de mise jusqu’à la pause et qui aurait même pu s’aggraver. Puis, tout s’est écroulé d’un coup au retour des vestiaires en raison d’un gros temps faible lillois. Cengiz Under égalisait en cueillant un centre en retrait d'Edin Dzeko, sur une séquence où la défense nordiste est restée attentiste (51e; 1-1). Zaniolo plantait ensuite le deuxième but giallorosso, suite à une tentative sur la transversale (62e, 1-2).

A 1-2, le LOSC a eu le mérite de se réveiller et Luiz Araujo a égalisé pour les siens d’un tir croisé, après être parti à la limite du hors-jeu. Il y avait parité et on croyait les deux formations parties pour se quitter sur un nul. C’était sans compter sur le sérieux de la Roma, appliquée jusqu’au bout et qui a réussi à remporter la mise avant le gong. Une nouvelle passe décisive de Dzeko a été profitable à  Bryan Cristante, qui a trouvé la faille d’une frappe tendue de l’extérieur de la surface.

Lille a perdu, mais au coup de sifflet final le discours est resté positif chez les Dogues, à l’image de celui tenu par la nouvelle recrue Benjamin André. « C’était un grand match, a estimé l’ancien rennais au micro de RMC Sport. On savait que la Roma est un adversaire rodé et des joueurs expérimentés. C’était bien de le jouer. On a fait un bon match dans l’ensemble, consistant mais il y a des choses à corriger et à améliorer. Il y a pas mal de nouveaux, il y a des réglages à faire et la communication c’est primordial ».