Aubameyang : "Nasser me voulait au PSG"

PartagerFermer Commentaires
Pierre-Emerick Aubameyang a révélé avoir été en contacts avancés avec le président du PSG au début du dernier mercato.

Pierre-Emerick Aubameyang entame actuellement sa quatrième saison avec le Borussia Dortmund. Un honneur qu'il aurait pu ne pas connaitre cependant. Cet été, l'avant-centre gabonais a été tout proche de quitter la Ruhr. Plusieurs clubs se sont renseignés à son sujet, parmi lesquels le PSG. Avec les vice-champions de France, les discussions avaient même été plutôt avancées.

Aubameyang boucle son tableau de chasse

L'article continue ci-dessous

C'est lors de l'émission Team Duga de RMC que l'ancien stéphanois a fait part de ses révélations. "J'ai rencontré Nasser au début mois de juin dernier, a-t-il déclaré. C'était avant l'arrivée d'Antero Henrique. Mais après, quand le nouveau directeur sportif est arrivé, ils ont décidé qu'ils ne me prendraient pas". C'est donc le dirigeant portugais qui a mis son véto au retour de PEA en Ligue 1. Un épisode finalement symbolique de ce qu'aura été l'intersaison du meilleur joueur africain 2015.

"Je suis forcément frustré"

"J'ai l'impression que les clubs ne veulent pas trop s'avancer, a-t-il enchéri avec un brin d'amertume. Je suis forcément frustré. On s'est mis d'accord avec le club pour que je parte. Ca ne s'est pas fait. C'est une déception. Mais je suis aussi content de rester. Et à moins de montrer sur le terrain ce que je vaux". Le buteur du Borussia ne souhaite plus parler transfert, et encore moins de son attirance pour le Real Madrid : "je n'ai plus de rêve. Je ne parlerai plus de Madrid. Ils ne me veulent pas. Ce n'est pas un problème. J'avance. Je suis bien à Dortmund".

Outre le PSG et le Real, le nom d'Aubameyang avait également circulé du côté de Milan et aussi de la Chine. Des pistes qui ne se sont pas concrétisées, mais qu'il regrette un peu moins : "La Chine, je n'ai pas pris au sérieux. Ça manquait de professionnalisme. Ils ont galéré pour nous envoyer une offre écrite. C'était un désastre (...) Milan m'a proposé quelque chose. Le projet m'intéressait beaucoup. Ça ne s'est pas fait pour diverses raisons".

Prochain article:
Nice-Lazio - Immobile, l'attaquant uniquement prophète en son pays
Prochain article:
STATS- Comment ont été inscrits les 100 buts de Messi en Coupe d'Europe
Prochain article:
Le Bayern facile, la Juventus aux forceps…Le résumé de la soirée en Ligue des Champions
Prochain article:
Mbappé, Verratti et toutes les réactions en zone mixte après Anderlecht-PSG (0-4)
Prochain article:
Chelsea-Roma 3-3, festival de buts à Stamford Bridge
Fermer