News Résultats en direct
Premier League

Gary Neville : "Le passage d'Alexis Sanchez à Manchester United ? Un désastre"

19:05 UTC+2 20/08/2019
Alexis Sanchez Manchester United 2018-19
L'ancien défenseur des Red Devils a affirmé être très déçu par le rendement affiché par le Chilien du côté d'Old Trafford.

Alexis Sanchez a "été un désastre" pour Manchester United, juge Gary Neville. L'ancien arrière des Red Devils prie désormais pour que l'international chilien soit transféré  avant la fermeture des fenêtres de transfert à travers l'Europe.

Véritable star de Premier League et auteur d'un parcours respectable à Arsenal, Sanchez était arrivé à  Old Trafford en janvier 2018 précédé d'une belle réputation. Et tout le monde s'attendait à ce qu'il explose au sein de la formation mancunienne. L'attente est d'autant plus grande qu'United venait de devancer son rival de City sur ce dossier et le salaire offert au Chilien (plus de 500000€ par semaine) battait tous les records en la matière.

"Il doit sûrement y avoir deux Sanchez"

Sanchez n’a toutefois pas été à la hauteur de son potentiel, n’ayant inscrit que cinq buts en 45 matches. Aujourd'hui, il est pressenti en partance pour la Serie A. Et ça serait un euphémisme de dire que les fans de MU ne le regretteront pas. C'est aussi l'avis de Neville, ex-joueur de l'équipe et aujourd'hui consultant pour la célèbre chaine Sky Sports. Ce dernier estime que le temps est venu pour United de réduire les pertes en se débarrassant d'un joueur, qui n'est que l'ombre de lui-même depuis qu'il a débarqué à Manchester.

Manchester United "dégoûté" par le racisme visant Paul Pogba

«Je l’ai accueilli comme un attaquant efficace qui joue sur tout le front de l'attaque et marque des buts. Mais ça a été un désastre, a-t-il lâché sur la chaine anglaise. Je n'ai aucune idée de ce qui s'est passé. Il doit y avoir deux versions de lui. Celui qui a joué pour Arsenal et Barcelone, puis celui qui a été présenté à Manchester. Ils doivent absolument se séparer de lui".

Neville a poursuivi en invitant le Chilien à suvire les pas de Romelu Lukaku, qu'il avait aussi sévèrement critiqué il y a quelques jours : “Romelu Lukaku ne voulait pas être là. Le club vit une phase de transition. Il y en a quatre ou cinq qui ne veulent pas être là. Il [Ole Gunnar Solskjaer] doit se débarrasser de deux joueurs cette année et de deux autres l'année prochaine.”

Solskjaer a reconnu que la situation de Sanchez pourrait évoluer au cours des prochains jours, bien qu’il ait précédemment déclaré qu’il espérait que le double vainqueur de la Copa America reste sur place et prouve sa valeur. Neville, de son côté, persiste et signe, en indiquant que le transfert de l'ancien Blaugrana demeure la meilleure option pour le bien de l'équipe. «J'aime beaucoup plus cette équipe. Je regarde l'équipe et ils veulent tous être dans le club - peut-être que Paul Pogba aspirait à quitter le club et à jouer ailleurs. Mais il est de nouveau investi. C'est une équipe qui a de l'énergie et de la jeunesse - et j'aime ça", a expliqué l'ancien coach de Valence.

"Ce n'est plus lent ou ennuyeux quand on les regarde. Au moins, ils sont entreprenants. Il y a besoin de deux ou trois acquisitions majeures, qui les rendront vraiment bons et, en attendant, cette équipe peut grandir ensemble", a poursuivi Neville, en commentant notamment la prestation de lundi face à Wolverhampton (1-1).

L'ex-international anglais a conclu en affirmant que le retour de Man United au sommet de la Premier League ne pourra se faire avant un bon moment, mais que les prémices d'un redressement sont apparents : «Ils ne vont pas passer devant City dans les 12-18 prochains mois, mais lorsque Pep Guardiola quittera City et si Liverpool ne recrute pas aussi bien qu’ils l’ont fait, Manchester United devra être prêt à bondir. Et si cela se produit, ils ont une grande chance de faire quelque chose dans deux ans. »