Witsel et Dortmund gardent les pieds sur terre

Dernière mise à jour
Commentaires()
Malgré un début de saison encourageant, les joueurs de Dortmund ne parlent pas de titre et se concentrent uniquement sur les matches qui se profilent

Le Borussia Dortmund est l'équipe allemande en forme du moment et ce n'est pas le faux-pas sans conséquence, concédé mardi en Ligue des Champions contre l'Atletico Madrid (0-2), qui peut faire altérer cette impression. Sous la houlette de Lucien Favre, les 'Schwarzgleben' ont retrouvé un rendement conforme à leur standing. Un redressement qu'ils savourent, mais sans céder à l'euphorie.

Présent devant les médias ce jeudi, le milieu belge Alex Witsel, qui fait partie des principales satisfactions de l'équipe, a insisté sur le fait qu'il n'y a aucun excès de confiance au sein du groupe. L'humilité reste le maitre mot et on se garde de viser trop haut et trop loin. "Notre objectif principal est de nous qualifier pour la saison prochaine de la Ligue des champions, a indiqué le milieu belge. Nous sommes actuellement dans une bonne position. Nous allons bien, mais personne dans les vestiaires ne parle de soulever le trophée. Nous devons faire ce que nous avons fait depuis le début de la saison. Match après match et nous verrons à la fin de la saison".

La priorité est donc de négocier les rencontres une par une et la prochaine qui se profile sera très particulière puisqu'elle verra le BVB se mesurer à son grand rival du Bayern. Witsel a hâte de vivre ce rendez-vous, lui qui découvrira ce que c'est un Classique dans un championnat majeur européen. "Ce sera mon premier oui. C'est spécial. Je suis impatient de ressentir l’atmosphère même si, pour chacun de nos matchs à domicile, l’atmosphère est énorme. Je pense cependant que contre le Bayern, ça sera un ton au-dessus. Je m'attends à une partie agressive, mais dans le bon sens, vigoureuse peut-être. On peut comparer cela à un Benfica vs Porto… même si le Bayern, c'est un niveau de plus".

Même s'ils ont remporté leurs derniers matches, les Bavarois ne se présentent pas à ce choc dans les meilleures conditions. C'est d'ailleurs la première fois depuis cinq ans qu'ils abordent le Klassiker dans une moins bonne position que leur ennemi juré. Witsel y voit dans ce contexte une belle opportunité de signer un gros coup. "Depuis plusieurs semaines maintenant, ils ne sont pas au mieux. C’est à nous d’en profiter. Cela ne signifie pas que ce sera facile, même si ils ne sont pas très bons actuellement. Lors de ce genre de match, le Bayern peut se réveiller et redevenir le Bayern que tout le monde connaît", a conclu le demi-finaliste du Mondial.

Prochain article:
Manchester City, Benjamin Mendy opéré du genou gauche
Prochain article:
Modric défend Sergio Ramos avant Croatie-Espagne
Prochain article:
Le Betis Séville confirme sa volonté de garder Lo Celso : "Nous sommes convaincus qu'il va rester"
Prochain article:
Messi et l'Argentine, la fin est-elle possible ?
Prochain article:
Pays-Bas-France - Sans Pogba et Hernandez, N'Zonzi et Digne tiennent la corde
Fermer