PSG-Monaco (0-2), Mauricio Pochettino : "Ce sont des matches différents..."

Mauricio Pochettino PSG Nice Ligue 1 13022021
Getty
Cinq jours après Barcelone, l'entraîneur parisien a eu bien du mal à expliquer la contre-performance de son équipe ce dimanche face à Monaco (0-2).

Le PSG est retombé dans ses travers ce dimanche contre Monaco, en clôture de la 26e journée de Ligue 1. Battu 2-0 cinq jours après l'éclatante victoire 4-1 à Barcelone, l'escouade francilienne a perdu des points précieux dans la course au titre. Une défaite commentée par l'entraîneur parisien Mauricio Pochettino en conférence de presse.

Comment expliquez-vous la différence entre mardi et ce match ?

Mauricio Pochettino : Ce sont des matches différents, la compétition n'est pas la même non plus. On avait bien démarré le match mais on concède un premier but. Monaco a fait un grand match aussi, ils ont été très solides défensivement et nous on n'a pas été assez dangereux non plus sur le plan offensif.

Avez-vous ressenti une légère décompression de la part de vos joueurs avant la rencontre ?

Non, on avait justement parlé de ça avant. On avait bien démarré mais c'est clair qu'on n'a pas fait une bonne prestation. Monaco a mis ses occasions et on n'a pas produit ce qu'on voulait.

Pourquoi Marco Verratti n'était-il pas titulaire ?

On voulait le protéger. Il n'était pas en mesure de jouer 90 minutes, on l'a fait jouer autant qu'il le pouvait.

Le milieu de terrain a-t-il manqué de créativité à vos yeux ?

Sûrement. Quand on perd, on peut émettre des opinions. Tout est permis, je l'accepte.

Est-ce compliqué désormais pour Paris dans la course au titre ?

C'est la réalité, on ne peut pas le changer. On va continuer à se battre. Les trois points nous auraient fait du bien mais tant qu'on aura des possibilités, on donnera tout jusqu'au bout.

Comment expliquez-vous la prestation décevante de Kylian Mbappé, pourtant étincelant à Barcelone ?

Dans le football, il y a plein de situations, différents adversaires, différentes compétitions. Le football, ce n'est pas des mathématiques. Aujourd'hui on n'a pas été au niveau collectivement. Pas que Kylian. S'il y a un responsable c'est l'entraîneur et je l'ai déjà dit.

Pourquoi votre équipe a-t-elle du mal à élever le niveau face aux équipes de tête ?

Nous ne sommes pas là depuis suffisamment longtemps pour avoir toutes les explications mais on va continuer à travailler pour s'améliorer.

Benjamin Quarez, au Parc des Princes.

Fermer