PSG - Hakimi : "On a des responsabilités en portant le maillot de Paris"

Achraf Hakimi PSG BallonGetty Images

Le PSG accueille son meilleur ennemi marseillais ce dimanche au Parc des Princes, en clôture de la 32e journée de Ligue 1. Une grande première pour Achraf Hakimi, qui dispute sa première saison dans la capitale.

"Il faut le courage de porter ce maillot"

A quelques heures du choc, le latéral marocain s'est confié sur sa nouvelle vie au sein des Rouge et Bleu dans une interview accordée à Téléfoot.

"Non la pression il n’y a pas à en avoir", a-t-il assuré à propos du fait de jouer au PSG.

"On a des responsabilités en portant le maillot de Paris parce que c’est un grand club ! Un club qui demande beaucoup d’exigence.

"Il faut avoir le courage de porter ce maillot et de pouvoir jouer avec les meilleurs parce que c’est ton travail, ta passion. Personnellement, c’est ma passion et je profite de ce que l’on fait, de ce que j’ai aujourd’hui."

L'ancien du Real, de Dortmund ou de l'Inter reconnaît toutefois que cette fin de saison est compliquée pour les Rouge et Bleu depuis la sortie de route en Ligue des champions.

"Ce n'est pas une saison facile, notre objectif était d'aller le plus loin possible en Ligue des champions et essayer de la gagner", assure-t-il.

"C'est une première saison, il y a beaucoup de nouveaux joueurs et il me fallait un moment d'adaptation. Surtout pour comprendre comment chacun joue."

"Kylian est mon ami, j'ai envie qu'il reste et qu'on profite"

Le nouveau venu a pu profiter de son amitié avec Kylian Mbappé pour s'adapter. "On parle un peu français avec Kylian, il m'a beaucoup aidé. Ça a été spontané, quand tu rencontres quelqu'un comme lui de ton âge avec le même caractère... Tout est fluide, naturel", confie-t-il.

L'article continue ci-dessous

"Il faut partie des meilleurs joueurs du monde et surtout c'est mon ami donc j'ai envie qu'il reste ici pour qu'on profite."

Le Classico de ce dimanche représente l'un des derniers grands rendez-vous de la saison pour la bande à Mauricio Pochettino et Hakimi, expulsé lors de la manque aller au stade Vélodrome.

"Oui je sais qu'il y a une attente particulière, il y a beaucoup de rivalité, poursuit-il. Je l'ai vécu à l'aller chez eux et là je vais le vivre à la maison. C'est un match qui peut pratiquement décider du sort du championnat."