Ligue des Nations - Didier Deschamps : "La Belgique ? Une très bonne équipe, peut-être la meilleure"

Commentaires()
Didier Deschamps France
Getty
Le sélectionneur a réagi au tirage au sort du Final 4 de la Ligue des Nations qui a réservé une belle demi-finale entre la Belgique et la France.

L’équipe de France connait son adversaire en demi-finale de la Ligue des Nations. Les Bleus défieront la Belgique le 7 octobre 2021 à Turin. Ce sera l'heure des retrouvailles après la demi-finale du Mondial 2018. En cas de victoire, la sélection tricolore affrontera l'Italie ou l'Espagne le 10 octobre à Milan.

Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, a réagi en conférence de presse juste après le tirage au sort. Pour l'occasion, Deschamps s'exprimait en direct des locaux du district de la Côte d'Azur, afin de montrer son soutien au football amateur qui traverse une période délicate en raison de la crise sanitaire.

L'article continue ci-dessous

Y'avait-il un tirage meilleur qu'un autre au vu du plateau très relevé pour ce Final 4 de la Ligue des Nations ? Que pensez-vous de l'évolution de la Belgique depuis la Coupe du monde 2018 ?

Didier Deschamps : Le plateau était très relevé c'est sûr. Les quatre équipes qualifiées pour ce Final 4 sont parmi les dix premières dans le classement mondial. La Belgique étant en première position, cela prouve la valeur de cette équipe. La demi-finale en 2018 avait été difficile, mais on avait réussi à se qualifier. Cette équipe de Belgique avait plus ou moins la même génération et elle a continué à être performante. On va affronter une très bonne équipe, peut-être la meilleure même si je ne veux pas minimiser les équipes d'Italie et celle de l'Espagne. La Begique s'appuie sur une grande majorité de joueurs déjà présents en 2018. Ce sera des retrouvailles pour une autre demi-finale qui ne pourra évidemment pas avoir la même importance qu'en 2018, mais c'est quelque chose d'agréable de savoir qu'en octobre 2021 on aura cette rencontre à disputer.

"Pas d'esprit de revanche chez nous. De leur côté, peut-être..."

La victoire au Mondial comptera-t-elle pour mieux appréhender cette rencontre ?

Pour nous, c'est un souvenir positif. Pour eux, je  comprends que ça a été une énorme déception. Cette demi-finale nous avait permis d'arrier en finale puis d'être champions du monde. La Belgique était déjà très forte. Il n'y a pas d'esprit de revanche chez nous. De leur côté, peut-être même s'ils auront des matches à disputer depuis. Je ne sais pas si on aura l'occasion de se recroiser à l'Euro 2021. Ce sera un autre contexte, un autre objectif, avec la certitude qu'on affrontera une très, très grosse équipe.

L'équipe de France est-elle plus forte encore qu'il y a deux ans selon vous ?

C'est difficile de répondre à cette question. On était déjà très fort. On a maintenu le niveau, mais pas forcément avec les mêmes joueurs. On fait partie des meilleures équipes, mais ce n'est pas pour autant qu'on ne peut pas avoir des difficultés sur certains matches. Sur la qualité et quantitativement, je n'ai pas à me plaindre. On a l'envie d'aller chercher des victoires, des succès, il faudra compter sur nous. Mais ce n'est pas parce qu'on a réalisé une belle performance au Portugal, que ce sera classé à l'Euro. Il faudra être vigilant, garder nos points forts. La qualité est là, mais la base c'est la structure et l'état d'esprit. Le haut niveau ne permet pas de relâchement, on l'a vu en amical contre la Finale. Dès qu'on y est un petit peu moins, on est puni. Nous ne sommes pas à l'abri.

Giroud Deschamps France

Au moment de constituer votre groupe pour ce Final 4, l'idée sera-t-elle de surfer avec le groupe de l'Euro ou de le regénérer pour la suite ?

Je ne sais pas. Il y aura de la continuité, mais comme à chaque fois cela n'empêchera pas l'incorporation de nouveaux joueurs. Le premier rendez-vous important pour nous sera au mois de mars 2021 avec trois matches de qualificaiton pour la Coupe du monde 2022. On verra le tirage lundi soir. Puis il y aura l'Euro. On travaille avec le staff pour que cela se passe de la meilleure des façons. Mais c'est très bien d'avoir cet objectif du Final 4 en Italie après l'Euro.

"Cela fait un petit moment que Mbappé n'a pas marqué, mais ça arrive"

Qu'avez-vous pensé de la performance d'Olivier Giroud mercredi avec Chelsea ?

Il a eu l'immense plaisir de pouvoir débuter un match. Ca ne lui arrive pas souvent, même si en rentrant il marque des buts importants. Marquer un quadruplé en Ligue des champions, ça n'arrive pas tous les jours. En plus ce sont des buts différents. Olivier, c'est quelqu'un qui a un gros mental, un gros caractère. Il est obligé de se battre contre tout le monde, à l'excès par moment. C'était un match important puisqu'ils jouaient la première place contre Séville. Face à un tel adversaire, ça met encore plus en valeur sa performance. Tant mieux pour lui et pour son club.

Comment expliquez-vous que Kylian Mbappé soit un petit peu moins décisif en ce moment ?

Il a souvent été décisif quand même dans le fait de faire marquer ou la dernière passe. C'est un joueur qui fait des différences. Cela fait un petit moment qu'il n'a pas marqué mais ça arrive. Il a envie d'arrêter cette série et d'être efficace, mais ça ne l'empêche pas de faire des choses décisives pour son club malgré tout.

Fermer