Ligue des champions - Fair-Play Financier : Manchester City renvoyé devant la chambre arbitrale de l'UEFA

Commentaires()
Getty Images
L'enquête ouverte par l'UEFA le 7 mars sur Manchester City a été renvoyée devant la chambre arbitrale, qui décidera de sanctionner ou non le club.

"L'enquêteur en chef de l'Instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA (ICFC), après avoir consulté les autres membres de la chambre d'enquête indépendante de l'ICFC, a décidé de renvoyer Manchester City FC à la chambre arbitrale de l'ICFC après la conclusion de son enquête", a fait savoir l'UEFA dans un communiqué. "Le 7 mars 2019, la chambre d'instruction du CFCB avait ouvert une enquête sur le Manchester City FC pour d'éventuelles infractions à la réglementation sur le fair-play financier (FPF) qui avaient été rendues publiques dans divers médias. L'UEFA ne fera pas d'autres commentaires sur la question jusqu'à ce qu'une décision soit annoncée par la chambre juridictionnelle du CFCB."

L'enquête en question avait été ouverte le 7 mars dernier pour de "supposées violations du Fair Play Financier", selon les termes employés par l'instance européenne. Une décision qui faisait notamment suite à un mercato estival 2017 lors duquel les Skyblues s'étaient montrés particulièrement dépensiers avec les arrivées de Bernardo Silva, Benjamin Mendy, ou encore celle de Ryad Mahrez l'été dernier.

Ces derniers jours, le New York croyait savoir que le récent champion d'Angleterre risquait d'être exclu de la Ligue des champions pendant une saison, sans préciser s'il s'agissait de la saison prochaine ou de la suivante. Aucune décision ne semble toutefois imminente et une exclusion, si elle devait avoir lieu, ne devrait pas concerner la saison prochaine.

L'article continue ci-dessous

De son côté, Manchester City a tenu à réagir à cette progression de l'enquête. "Le Manchester City Football Club est déçu, mais malheureusement pas surpris, par l'annonce soudaine du renvoi qui sera fait par Yves Leterme, enquêteur en chef du CI du CFCB", a déclaré le club dans un communiqué. "Les fuites dans les médias au cours de la dernière semaine témoignent du processus supervisé par M. Leterme. Manchester City est tout à fait confiant quant à une issue positive lorsque l'affaire sera examinée par un organe judiciaire indépendant.  

"L'accusation d'irrégularités financières demeure entièrement fausse et le renvoi du CI SADC ignore un ensemble complet de preuves irréfutables fournies par Manchester City FC à la Chambre. La décision contient des erreurs, des interprétations erronées et des confusions fondamentalement confirmées par l'absence d'une procédure régulière et il reste d'importantes questions non résolues soulevées par le Manchester City FC dans le cadre de ce que le club a jugé être un processus totalement insatisfaisant, restreint et hostile."

En décembre dernier déjà Pep Guardiola, l'entraîneur des Citizens, se voulait confiant à propos de l'issue de cette possible sanction : "Nous ne serons pas exclus [de la Ligue des champions]. C'est ce que je pense parce que j'ai confiance en mon président et mon directeur exécutif, confiance en leurs explications. Je leur fais confiance. Mais si sanction il y a, parce que l'UEFA l'a décidé, nous l'accepterons et on avancera."

Fermer